Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

La Première Guerre mondiale

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

L'Europe et le monde en guerre

Dates clés

Une guerre industrielle

  • L’intensification de la puissance de feu et de destruction est considérable par rapport aux conflits précédents.
  • La révolution industrielle a permis d’augmenter cette capacité de destruction grâce aux progrès technologiques (obus, grenades, gaz toxiques, premiers sous-marins, avions et chars d’assaut).
  • Tout cela entraîne des pertes humaines considérables.

Une guerre de masse

  • On compte près de 70 millions de soldats au combat entre 1914 et 1918.
  • Bon nombre d’entre eux se retrouvent dans les tranchées.
  • Les conditions de vie des poilus sont très difficiles, surtout durant la guerre de position.
  • Ce sont surtout les assauts meurtriers de cette guerre d’usure qui marquent les survivants.

Une guerre totale

  • L’ensemble de la société participe au conflit à des degrés divers.
  • De nombreux citoyens sont mobilisés, mais 40 % du nombre total des victimes sont des civils.
  • Certains États connaissent la guerre civile et des conflits internes, comme le génocide arménien (plus d’un million de victimes dans l’Empire ottoman).

Guerre économique et industrielle

  • Le travail des femmes, le travail dans les colonies, la main d’œuvre issue de l’immigration doit pallier au manque d’ouvriers dans les usines.
  • L‘État impose les prix, baisse les salaires, réquisitionne, et fait appel aux emprunts étrangers et aux emprunts d’État.

Guerre idéologique

* Propagande et « bourrage de crâne » sont omniprésents.

  • Le mensonge d’État est la norme pour inculquer une culture de guerre.

Les chiffres de la guerre

  • 10 millions de morts.
  • 20 millions de blessés.
  • Des millions de veuves et d’orphelins.
  • Des milliers de morts qui n’ont jamais pu être identifiés et donc rendus à leurs familles. La tombe du soldat inconnu est là pour leur rendre hommage.

En bref

  • « Suicide » de l’Europe entre 1914 et 1918.
  • Une nouvelle conception des conflits armés.
  • L’extrême brutalité du conflit aurait donné naissance au stalinisme, au fascisme et au nazisme.
  • C’est la première fois que des pays de tous les continents s’enfoncent dans un conflit terriblement coûteux en hommes et en biens.
  • Et la première fois que toute l’économie d’un État se tourne vers l’effort de guerre.
  • C’est donc une guerre totale et destructrice.