Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Les différentes formes de défiance vis à vis de la société

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Introduction :

Depuis l’émergence et l’essor d’Internet, on a assisté à une démocratisation de l’information : en effet, celle-ci circule beaucoup plus vite et bénéficie d’un accès beaucoup plus libre. Cependant, cette information à la circulation facilitée échappe à toute forme de vérification et de règlementation. L’apparition successive des réseaux sociaux (tels Facebook, Twitter ou YouTube) a encore accentué le phénomène d’une information plus dense et plus libre. Dans quelles mesures les infox (ou fake news) sont-elles un danger pour la démocratie ? Dans un premier temps, nous verrons comment s’est opéré le glissement d’informations traditionnelles à informations en libre accès ; nous étudierons ensuite les diverses formes de défiance vis-à-vis des faits et de la science ; enfin nous analyserons les réponses apportées à ce phénomène.

De la vérité factuelle à la relativisation des faits

Toute personne ayant accès à un clavier et à une connexion Internet de bonne qualité peut désormais intervenir dans le débat public sans forcément être en capacité de fournir des arguments vérifiables.

L’émergence du haut débit et des réseaux sociaux

Après la crainte du « bug de l’an 2000, Internet a connu un nouvel essor grâce à la révolution technologique de l’ADSL, de la 4G, puis, plus récemment, de la fibre optique. En 2004, Mark Zuckerberg crée Facebook, un réseau social d’envergure permettant de suivre en temps réel l’actualité de la presse, de personnalités publiques ou de personnes ou groupes de personnes proches de l’utilisateur. Dans la même lignée, en 2006, Jack Dorsey, Evan Williams, Biz Stone et Noah Glass créent Twitter, un autre réseau social qui propose pour sa part de publier une pensée en seulement 280 caractères. Ces deux plateformes connaissent un grand succès.

Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook ©AnthonyQuintano

bannière à retenir

À retenir

Si les réseaux sociaux avaient pour mission première de rapprocher les gens entre eux, d’une part, et les citoyens de l’information, d’autre part, ces nouvelles plateformes échappent à toute forme de contrôle et de règlementation En effet, elles ont d’ores et déjà laissé libre cours à des propos haineux ou à des faits invérifiables. Parallèlement, ces plateformes deviennent des lieux d’expression d’envergure. En effet, par le biais de #metoo, certaines femmes ont exprimé les violences et les harcèlements dont elles ont été victimes après la révélation de l’affaire Weinstein aux États-Unis.

L’arrivée des chaînes d’information en continue

D’autre part, avec l’arrivée de la TNT (Télévision Numérique Terrestre) en 2005 en France, le choix des programmes s’est densifié avec de nouvelles chaînes diffusant de l’information en continu.
Ces chaînes se sont inspirées des modèles existants outre-Atlantique, à savoir CNN ou Fox News. On compte trois principales chaînes aujourd’hui en France : LCI, CNews et BFM TV. Leurs programmes reposent sur une alternance entre flash d’informations, émissions de débats et reportages. Cependant, elles sont souvent pointées du doigt pour leurs multiples erreurs. En effet, devoir assurer 24 heures d’antenne avec de l’actualité en continu pousse ces chaînes à diffuser parfois des informations sans recul ni vérification préalables.

camionette BFM TV Camionnette de la chaîne d’information en continu BFM TV ©Kevin.B

bannière à retenir

À retenir

Si les chaînes d’informations en continu ont démocratisé l’accès à l’information, leur traitement journalistique est souvent remis en question.

La critique de la science : l’exemple de la lutte contre le réchauffement climatique

Alors que la lutte contre le réchauffement climatique est devenue un enjeu majeur du XXIe siècle, les conclusions scientifiques permettant d’alerter la population mondiale sur cet enjeu sont pourtant constamment remises en cause, voire niées.

bannière rappel

Rappel

Le réchauffement climatique est une modification du climat de la Terre se signalant par une hausse de la température moyenne à la surface du globe. Il se caractérise aussi par une acidification des océans, une hausse du niveau des mers, une fonte des glaces et une banalisation d’événements météorologiques majeurs tels que les inondations ou les cyclones.

Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) voit régulièrement ses conclusions remises en cause par des climatosceptiques. Ceux-ci estiment que les faits réunis ne constituent pas des preuves suffisantes et qu’il n’est donc pas nécessaire d’alerter les populations. Le Président des États-Unis, Donald Trump, a d’ailleurs fait connaître ses propres positions critiques sur le réchauffement climatique.

bannière à retenir

À retenir

La science est donc un outil particulièrement puissant de transmission de connaissances mais son influence reste fragile, surtout si des responsables politiques la mettent en défaut.

La mise à mal des faits

La libération de la parole via le développement d’Internet a eu des conséquences sur l’objectivité de l’information, sur la véracité des faits et le caractère scientifique de ceux-ci.

L’exemple du « platisme », ou le retour d’un certain obscurantisme

bannière definition

Définition

Obscurantisme :

L’obscurantisme est une lutte plus ou moins forte contre toute forme de diffusion de l’instruction, de la culture et de la science.

Depuis quelques années, certaines personnes, parmi lesquelles des célébrités, réaffirment que la Terre est plate. Ce mouvement est appelé « platisme ».

carte Terre plate 1860 Carte de 1860 représentant la Terre plate

Si Pythagore et Platon, aux VIe et Ve siècles av. J.-C., sont les premiers à se poser de réelles questions sur le caractère sphérique de la Terre, Aristote (384-322 av. J.-C.) est celui qui en fournit les premières preuves, liées notamment à l’observation des éclipses de Lune. Quant à Ératosthène de Cyrène (276-194 av. J.-C.), il est le premier savant à fournir un calcul approximatif de la circonférence de la Terre.

bannière à retenir

À retenir

Le mouvement platiste, encouragé par une propagande faite sur Internet et les comptes de quelques personnes célèbres, est un exemple flagrant de remise en cause d’une vérité scientifique pourtant établie depuis l’Antiquité.

Révisionnisme et négationnisme, la banalisation de la haine comme nouvelle forme de déviance

La Seconde Guerre mondiale fut le conflit le plus meurtrier de l’histoire de l’humanité. À ce titre, le caractère à la fois inédit et choquant du génocide qu’elle a engendré anime encore la recherche historique.
Or, si les historiennes et historiens s’attachent à démontrer le caractère irréfutable de l’existence des camps de concentration et d’extermination, certaines personnalités nient la véracité des faits et le caractère génocidaire du régime nazi. On distingue parmi eux les révisionnistes et les négationnistes.

bannière definition

Définition

Révisionnisme :

Le révisionnisme est une remise en question partielle du génocide perpétré pendant la Seconde Guerre mondiale : il vise à en minimiser la portée.

Négationnisme :

Plus radical que le révisionnisme, le négationnisme nie totalement le génocide perpétré par les Nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dachau camp concentration 1945 L’entrée principale du camp de concentration de Dachau en 1945

bannière à retenir

À retenir

Dans les faits, ces deux doctrines du déni ne servent qu’à attiser la haine et posent un problème majeur de défiance vis-à-vis de la société. Si les personnalités médiatiques révisionnistes et négationnistes sont régulièrement condamnées par la justice, il n’en reste pas moins qu’elles continuent à diffuser leurs théories infondées et haineuses.

Le complotisme, un problème contemporain majeur

Dans notre société fragilisée par des crises économiques successives et la communautarisation des citoyens, le complotisme prospère sous toutes ces formes.

bannière exemple

Exemple

Il est même question d’un groupe secret « les Illuminati » qui gouverneraient le monde actuel. C’est une des thèses complotistes la plus répandue.

bannière definition

Définition

Complotisme :

Le complotisme se rapproche du conspirationnisme et désigne une doctrine cherchant à remettre en cause une vérité généralement admise comme étant en réalité un complot mis en œuvre par une minorité. Bien entendu les preuves font souvent défaut aux affirmations du complotisme.

D’après un article publié en février 2019 sur le site de France Culture, 21%21\,\% des Français croiraient à des thèses complotistes. Autrement dit, près d’un Français sur cinq remet en cause le travail journalistique et scientifique effectué par des professionnels.

bannière à retenir

À retenir

Le complotisme est donc le fait d’une minorité active de personnes qui défient la société, car elles sont incapables d’accepter la vérité des faits établis.

Redonner confiance

Si la question de la défiance vis-à-vis de la société se pose de manière critique, il existe néanmoins des réponses à apporter pour contrer et juguler ce phénomène.

Le décodage

Face à la recrudescence d’informations en circulation et à la difficulté de les vérifier, certains journaux ont mis en place une veille médiatique.
Ce travail consiste, pour les journaux l’ayant initié, à se saisir d’un fait et à l’analyser pour en établir la part de vérité avec des arguments concrets, vérifiables et sourcés. Les journaux en question, Libération et Le Monde notamment, peuvent aussi répondre à une question posée par une lectrice ou un lecteur dans le but d’apporter un éclairage concret et objectif sur un sujet précis. En outre, d’autres médias, tels les podcasts s’attachent régulièrement à la question de l’actualité et livrent des pistes pour la décoder.

bannière à retenir

À retenir

Les médias sont donc les premiers à pouvoir apporter de la crédibilité à leur travail grâce à la réactivité de leurs équipes de « décodeurs ».

Le rôle majeur de l’éducation

L’éducation est d’importance capitale pour faire reculer la défiance vis-à-vis de la société par l’apprentissage de la critique.
À ce titre, l’Éducation nationale est le ministère le mieux doté au sein du gouvernement, avec un budget pour l’année 2019 de 51.7 milliards d’euros et investit donc massivement dans la transmission des savoirs et connaissances. Même si le résultat peut être considéré comme insatisfaisant. Afin d’établir des programmes accessibles et compréhensibles par le plus grand nombre d’élèves possible, l’État en confie la rédaction au CSP (Conseil supérieur des programmes). Animé par des experts, il est en charge d’établir des programmes par niveau et par matière uniquement à partir de faits entièrement vérifiés et démontrés.

bannière à retenir

À retenir

L’Éducation nationale, en transmettant des informations scientifiquement avérées, contribue donc à lutter contre les fausses informations et les défiances vis-à-vis de la société.

Prendre conscience des infox

Les infox ont fait récemment parler d’elles pour le rôle qu’elles auraient pu jouer dans le scrutin sur le Brexit et l’élection américaine de Donald Trump au poste de président des États-Unis.

bannière definition

Définition

Infox :

Une « infox » est le terme français pour fake news, c’est-à-dire une fausse nouvelle. Les infox sont utilisées par une catégorie de personnes voulant affirmer de manière spectaculaire leur point de vue tout en faisant fi de la vérité.

Brexit :

Contraction de Britain et de exit, le Brexit désigne littéralement la sortie de la Grande Bretagne de l’Union européenne. Proposée par referendum en 2016, cette mesure a été adoptée par une courte majorité et doit être mise en place courant 2019.

Les infox ont à ce point prospéré que les grands groupes américains de gestion et de diffusion de l’information par Internet que sont Google et Facebook se sont engagés à lutter contre leur prolifération et leur circulation. Elles sont en effet le bout de la chaîne des contre-vérités évoquées en amont de ce cours.

bannière à retenir

À retenir

Lutter contre les infox est aujourd’hui une priorité pour les démocraties afin que les citoyennes et citoyens puissent débattre en toute sérénité autour de sujets et thèmes avérés et vérifiés.

Conclusion :

Les formes de défiance vis-à-vis de la société se font essentiellement sur le terrain des idées. Leur diffusion et leur vérification sont devenues un enjeu sociétal à part entière. Internet et les réseaux sociaux ont grandement contribué, par la grande liberté d’expression qu’ils garantissent, à diffuser des infox ou des discours de haine articulés autour du révisionnisme, du négationnisme ou, plus récemment, du complotisme. Dorénavant, les grands groupes véhiculant les informations et les différents gouvernements doivent travailler main dans la main afin de rétablir la confiance de la société dans des faits et vérités scientifiques avérés et démontrés.