Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Les fragilités du lien social liées aux transformations économiques

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Introduction :

La question des fragilités économiques revient régulièrement dans le débat public et politique. En effet, depuis les chocs pétroliers de 1973 et 1979, les pays dits « développés » (USA, Japon, Union européenne notamment), doivent faire face à un chômage endémique et à une croissance faible qui freinent leur développement et fragilisent leurs sociétés. Dans quelles mesures le chômage de masse impacte-t-il la société en France ? C’est ce que nous allons étudier en analysant la façon dont le chômage se manifeste concrètement et son évolution. Puis nous aborderons les fractures territoriales et les conséquences des transformations économiques. Enfin nous conclurons en analysant l’impact de ces différents facteurs économiques sur les individus et leur quotidien.

Transformations économiques et chômage de masse

bannière definition

Définition

Croissance économique :

La croissance économique est un indicateur mesurant l’évolution du Produit intérieur brut (PIB) entre une année nn et une année n+1n+1. La croissance peut être positive, nulle ou négative (comme ce fut le cas en France en 1993) : dans ce dernier cas, on dit alors que l’économie du pays est en récession.

En passant d’une économie centrée sur les secteurs primaire (agriculture et pêche) et secondaire (industrie) à une économie basée sur le secteur tertiaire (services), la France a évolué et cela a contribué à fragiliser certains individus.

Les Trente Glorieuses et les transformations de l’économie

bannière rappel

Rappel

Les « Trente Glorieuses » (1945-1973) désignent, en France, la période de paix et de prospérité économique exceptionnelles qui succède à la Seconde Guerre mondiale.

Cette période a permis l’essor de la consommation de masse, avec, pour l’appuyer, le développement de la publicité. La forte période de croissance de ces années est caractérisée par un chômage très faible et une incitation des ménages à s’équiper, notamment en automobiles et électroménager notamment grâce aux crédits.

bannière à retenir

À retenir

Cette prospérité crée donc de nouveaux besoins.

Puis, avec les progrès techniques, le vieillissement de la population et la démocratisation des loisirs, d’autres besoins apparaissent : les voyages, la santé, mais aussi la culture font partie de ces secteurs économiques en expansion.

Hall Napoléon du Musée du Louvre, illustrant l’essor de l’industrie de la culture en France Hall Napoléon du Musée du Louvre, illustrant l’essor de l’industrie de la culture en France ©bongovongo

  • Les transformations économiques inhérentes aux Trente Glorieuses ont donc impacté l’évolution des besoins des citoyens et des consommateurs en France.

Les deux chocs pétroliers et leurs conséquences

En 1973 puis en 1979, la production pétrolière connaît deux périodes de ralentissements violents qui ont de larges répercussions sur les pays occidentaux, à commencer par la France.

  • En 1973, c’est la Guerre du Kippour, opposant Israël à l’Égypte, qui provoque une première forte hausse du baril de pétrole. Les pays arabes espèrent ainsi faire pressions sur les États occidentaux, soutiens d’Israël.
bannière à retenir

À retenir

En effet, l’économie française est alors très dépendante de cette énergie fossile, notamment pour les transports.

  • Puis, en 1979, la révolution iranienne, menée par l’Ayatollah Khomeini, renverse le souverain en place et aboutit à une arrivée au pouvoir d’un régime islamique. Grand fournisseur de pétrole, l’Iran inquiète par sa situation politique et religieuse. Le pétrole connaît alors une nouvelle flambée des prix.
  • Ces deux évènements étrangers à l’économie française ont pourtant des répercussions à l’intérieur de ses frontières. Le monde est plus que jamais interconnecté et la mondialisation, bien installée.

Une économie française toujours fragile

La plus récente crise économique (datant de 2008) illustre une nouvelle fois la difficulté de la France à redevenir une grande puissance économique. Après avoir connu une embellie, notamment durant la seconde moitié des années 1990 avec l’avènement d’Internet et la mise en place des 35 heures, la France semblait sur la voie du renouveau économique.

bannière à retenir

À retenir

Toutefois, suite à de nombreuses fermetures d’usine, à une situation précaire des agriculteurs et à l’émergence de nouvelles puissances économiques comme les BRICS, la reprise de l’économie française demeure fragile.

bannière rappel

Rappel

BRICS : Brasil, Russia, India, China, South Africa (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud). C’est le nom donné au bloc de pays en train de devenir des puissances économiques, militaires et/ou géopolitiques.

La France, dont l’économie est mise à mal par une concurrence internationale toujours plus forte, connaît une croissance faible et un taux de chômage élevé. Ce déséquilibre est répercuté au sein des différents territoires du pays.

La France, un pays de fractures territoriales

Les transformations économiques ont fracturé la France en territoires, hiérarchisés selon leur degré de prospérité économique et d’attractivité.

La « diagonale du vide », symbole de la fracture démographique

Certains territoires connaissent un déclin profond et brutal, tant sur le plan économique que démographique. On nomme, d’après Gravier, cette partie de la France la « diagonale du vide » (ou « diagonale des faibles densités »). Elle traverse en effet le pays du nord-est au sud-ouest.

Diagonale du vide (personnes au km2). Carte des densités en France, des régions les moins peuplées (en bleu) aux plus peuplées (en rouge) laissant apparaître la « diagonale du vide ».

  • Ces territoires sont ainsi les plus touchés par le chômage et la désindustrialisation.
bannière definition

Définition

Désindustrialisation :

Ce terme désigne ici la fermeture massive d’usines qui s’installent dans des pays où la main d’œuvre est bien moins chère et où les conditions de travail sont moins surveillées qu’en France.

On notera, en outre, que ces territoires sont de moins en moins peuplés et souffrent d’un manque d’équipements de première nécessité, comme des centres médicaux pour accueillir les médecins, des écoles ou des bureaux de poste. La France connaît donc une inégalité de développement économique qui influe sur son développement social.

Les métropoles, îlots de prospérité en France

bannière rappel

Rappel

Les métropoles désignent les grandes villes d’un pays, regroupant des secteurs-clés de l’économie et des services.

La France compte de nombreuses métropoles stratégiques : Paris, qualifiée de « macrocéphalie », mais aussi Lille, ville jeune et située idéalement comme point de relais vers la Belgique et les Pays-Bas ; Strasbourg, capitale de l’Europe ; Lyon, ville riche d’histoire et de patrimoine ; ou encore Nantes, porte de l’Atlantique, stratégiquement située au sud de la Bretagne. Toutes ces villes connaissent une forte attractivité, notamment parce qu’elles fournissent de nombreux emplois et regroupent des services essentiels et culturels. Le prix de l’immobilier dans ces villes, en hausse constante depuis plusieurs années, témoigne de leur rôle incontournable dans le fonctionnement du pays.

bannière à retenir

À retenir

Les métropoles, offrant emplois et services regroupent toujours plus d’individus dans un périmètre restreint. Mais celles et ceux qui n’ont pas un revenu élevé se trouvent de plus en plus exclus des villes, et s’isolent du reste du pays.

Les Gilets jaunes, l’expression d’un sentiment de délaissement

bannière à retenir

À retenir

Depuis l’automne 2018, le mouvement dit des « Gilets jaunes » manifeste chaque samedi à travers le pays pour signaler son mécontentement vis-à-vis d’un pouvoir d’achat en baisse, de services publics qui disparaissent des zones les moins densément peuplées et d’une fiscalité qu’ils estiment injustes.

Ce mouvement, qui regroupe essentiellement des travailleurs actifs, se distingue des autres mouvements sociaux français :

  • par son caractère apolitique ;
  • par l’absence d’un·e leader identifié·e.

Manifestation des Gilets jaunes à Colmar
Manifestation des Gilets jaunes à Colmar ©Gzen92

Pour les Gilets jaunes, le problème ne vient pas du fort taux de chômage en France mais des inégalités qui subsistent sur la question des salaires, des transports, du niveau de vie, ainsi que des différences qui existent entre les métropoles et les communes rurales. À ces revendications, se sont ajoutées celle d’une meilleure représentativité et lisibilité démocratiques. Ce mouvement n’ayant, à ce jour, pas encore trouvé d’issue, il est difficile de prédire sa conclusion. Cependant, il illustre les fractures économiques en gestation depuis les années 1980.

  • La France est un pays fracturé entre un petit nombre qui s’enrichit et une majorité qui vit difficilement à cause d’emplois peu rémunérateurs ou de l’absence d’emplois. Cette fracture impacte nécessairement les individus.

L’impact des transformations économiques sur les individus

La France bénéficie d’une politique sociale ambitieuse et solidaire depuis 1945. Toutefois, en raison des besoins toujours plus importants et du vieillissement de la population, les conséquences de ses transformations économiques laissent transparaître une économie toujours plus fragilisée.

L’origine du pacte social français

Après la victoire contre l’Allemagne nazie en 1945, la France se dote d’un gouvernement en attendant de pouvoir organiser des élections : c’est le Gouvernement provisoire de la République française, ou GPRF. Organisé autour de l’emblématique Général de Gaulle, coordinateur de la Résistance en France contre l’occupant nazi, le GPRF travaille à la meilleure façon de reconstruire le pays après sa libération. Dans un souci de concorde, le de Gaulle s’entoure autant de gaullistes que de communistes engagés dans la Libération.

bannière à retenir

À retenir

Plusieurs mesures emblématiques sont prises, notamment la création de la Sécurité sociale, permettant l’accès à toutes et tous à une santé de qualité, sans conditions de ressources.

À cette époque, la France met donc rapidement en place une forme de justice sociale pour protéger l’ensemble de ses citoyennes et citoyens.

Les Français divisés et fracturés

Aujourd’hui, la fragilité économique paraît diviser toujours plus les Français. Ainsi, le chômage est souvent vécu comme un sentiment de honte. De plus, la politique actuelle surveille chômeuses et chômeurs, pourtant déjà en situation de précarité, afin de s’assurer qu’ils ne profitent pas de la solidarité nationale. Ce contrôle contribue à en faire des marginaux.
En outre, bien que médiatisées, les fermetures d’usines et autres plans sociaux visant à renvoyer du personnel pour raisons économiques – selon les motifs officiels – accélèrent un sentiment croissant de déclassement et d’exclusion auprès des salariées et salariés qui en sont victimes.
Autre catégorie sociale en difficulté, les agriculteurs, qui ont pourtant à charge de nourrir la population, voient leurs métiers disparaître et leurs revenus s’amenuiser au fil du temps. On détecte par ailleurs un taux de suicide élevé au sein de cette profession.
Entre sentiment d’abandon et affaiblissement latent du niveau de vie, certains individus vivent donc de plus en plus difficilement les transformations économiques du pays.

Un avenir ?

En ce début de XXIe siècle, la science et la technologie pourraient permettre l’apport de solutions économiques pérennes.

On constate aux USA, en Chine, au Japon, ou encore en Israël, que la conquête spatiale et la perspective de Mars sont plus que jamais à l’ordre du jour. Les conséquences de cet intérêt : la création de nombreux emplois dans le secteur spatial. En outre, l’arrivée de la 5G dans les années 2020, augmentant ainsi considérablement le débit d’Internet, ouvre tout un nouveau champ de possibilités. En effet, le télétravail, qui consiste à travailler depuis son domicile, devrait se démocratiser par ce biais. Cette perspective permettrait, par exemple, aux personnes handicapées de s’insérer plus facilement sur le marché de l’emploi. Enfin, révolution technologique plus visible, la robotique gagne peu à peu nos contrées : l’idéal qu’il véhicule propose de délaisser nos tâches fastidieuses à nos compagnons électroniques afin de nous consacrer à des activités plus épanouissantes et créatives.

Conclusion :

Les très nombreuses transformations économiques, tantôt voulues, tantôt subies, par la France ont eu des conséquences durables sur la société de notre pays. Aujourd’hui, le sentiment de déclassement et de marginalisation est palpable. Malgré tout, des motifs d’espoir demeurent : d’abord grâce à l’ancienneté et à la solidité du modèle de solidarité nationale français, dans le domaine de la santé, de la prise en charge des personnes sans emploi ou de celles à la retraite. Certes, le système est loin d’être parfait, mais il a le mérite d’exister et de perdurer. De plus, l’évolution permanente des technologies peuvent paver la voie d’un nouveau modèle économique.