Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Les fragilités du lien social liées aux transformations économiques

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Transformations économiques et chômage de masse

  • La question des fragilités économiques revient régulièrement dans le débat public et politique.
  • Depuis les deux chocs pétroliers, les pays dits « développés », doivent faire face à :
  • un chômage endémique ;
  • une croissance faible.
  • Cela freine leur développement et fragilise leurs sociétés.
  • En passant d’une économie centrée sur les secteurs primaire et secondaire à une économie basée sur le secteur tertiaire, la France a évolué et cela a contribué à fragiliser certains individus.
  • Les Trente Glorieuses ont permis l’essor de la consommation de masse appuyé par le développement de la publicité.
  • Cette période de prospérité a créé de nouveaux besoins, par exemple dans les secteurs :
  • du voyage ;
  • de la santé (vieillissement de la population) ;
  • mais aussi de la culture.
  • Mais, en 1973 puis en 1979, la production pétrolière connaît deux périodes de ralentissements violents qui ont de larges répercussions sur les pays occidentaux et la France :
  • la Guerre du Kipour provoque la hausse du baril en 1973 ;
  • puis, en 1979, la révolution iranienne renverse le souverain en place et aboutit à une arrivée au pouvoir d’un nouveau régime : le pétrole connaît alors une nouvelle flambée des prix.
  • Ces deux évènements étrangers à l’économie française ont pourtant des répercussions à l’intérieur de ses frontières car la France est très consommatrice de cette énergie fossile.
  • La France connaît également une nouvelle crise économique en 2008 malgré une embellie durant la seconde moitié des années 1990 (avènement d’Internet et mise en place des 35 heures).
  • Suite à de nombreuses fermetures d’usine, à une situation précaire des agriculteurs et à l’émergence de nouvelles puissances économiques comme les BRICS, la reprise de l’économie française demeure fragile.

La France, un pays de fractures territoriales

  • La France connaît donc une croissance faible et un taux de chômage élevé.
  • Ce déséquilibre est répercuté au sein des différents territoires du pays, hiérarchisés selon leur degré de prospérité économique et d’attractivité.
  • La « diagonale du vide » est le symbole de cette fracture démographique.
  • Les territoires situés sur cette diagonale sont les plus touchés par le chômage et la désindustrialisation.
  • Par ailleurs, la France compte de nombreuses métropoles stratégiques (Paris, Strasbourg, Lyon ou encore Nantes).
  • Toutes ces villes connaissent une forte attractivité, notamment parce qu’elles fournissent de nombreux emplois et regroupent des services essentiels et culturels.
  • Le prix de l’immobilier y est d’ailleurs en hausse.
  • Celles et ceux qui n’ont pas un revenu élevé se trouvent donc de plus en plus exclus des villes, et s’isolent du reste du pays.
  • Depuis l’automne 2018, le mouvement dit des « Gilets jaunes » manifeste chaque samedi à travers le pays pour signaler son mécontentement vis-à-vis d’un pouvoir d’achat en baisse, de services publics qui disparaissent des zones les moins densément peuplées et d’une fiscalité qu’ils estiment injustes.
  • Ce mouvement regroupe essentiellement des travailleurs actifs.
  • Pour les Gilets jaunes, le problème ne vient pas du fort taux de chômage en France mais des inégalités qui subsistent sur la question des salaires, des transports, du niveau de vie, ainsi que des différences entre les métropoles et les communes rurales.
  • À ces revendications, se sont ajoutées celle d’une meilleure représentativité et lisibilité démocratiques.
  • La France connaît donc une inégalité de développement économique qui influe sur son développement social.

L’impact des transformations économiques sur les individus

  • La France bénéficie d’une politique sociale ambitieuse et solidaire depuis 1945.
  • Plusieurs mesures emblématiques sont en effet prises sous le gouvernement de Gaulle, comme par exemple la création de la Sécurité sociale.
  • Par ailleurs, aujourd’hui, le chômage est souvent vécu comme un sentiment de honte.
  • De plus, la politique actuelle surveille chômeuses et chômeurs afin de s’assurer qu’ils ne profitent pas de la solidarité nationale : ce contrôle contribue à en faire des marginaux.
  • En outre, les fermetures d’usines et autres plans sociaux visant à renvoyer du personnel pour raisons économiques accélèrent un sentiment croissant de déclassement et d’exclusion.
  • Autre catégorie sociale en difficulté : les agriculteurs qui voient leurs métiers disparaître et leurs revenus s’amenuiser au fil du temps.
  • Entre sentiment d’abandon et affaiblissement latent du niveau de vie, certains individus vivent donc de plus en plus difficilement les transformations économiques du pays.
  • Ce début de XXIe siècle pourrait promettre l’apport de solutions économiques pérennes.
  • On constate par exemple que la conquête spatiale est plus que jamais à l’ordre du jour.
  • Les conséquences de cet intérêt : la création de nombreux emplois dans le secteur spatial.
  • En outre, l’arrivée de la 5G dans les années 2020 augmentera le débit d’Internet et ouvrira un nouveau champ de possibilités : comme le développement du télétravail par exemple.