Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les migrations et le mode de vie des premiers hommes

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Au fil du temps, l’homme préhistorique développe ses capacités physiques et intellectuelles. Il prend confiance en lui et n’hésite plus à se déplacer dans de nouvelles contrées. Les hommes préhistoriques sont nomades : ils se déplacent constamment pour trouver de la nourriture et un abri confortable. Ces voyageurs sont aussi les premiers à réaliser des œuvres d’art.

On peut se demander comment l’homme a peuplé la Terre et comment il vivait à cette époque.

Pour répondre à ces questions, nous observerons dans un premier temps les migrations, puis, dans un second temps, nous étudierons le mode de vie de ces premiers hommes.

Les migrations

Les espèces humaines, rassemblées dans le genre Homo, ont peu à peu peuplé toute la planète.

bannière à retenir

À retenir

Seuls les Homo sapiens, c’est à dire les hommes modernes et la seule espèce du genre Homo encore présente aujourd’hui, peupleront tous les continents.

Les migrations sont souvent accidentelles, elles ne sont pas préméditées. Les hommes sont des nomades qui se déplacent sur des distances de plus en plus grandes.

bannière definition

Définition

Migration :

Déplacement des populations.

bannière definition

Définition

Nomade :

Personne qui n’a pas de lieu de vie fixe et qui se déplace constamment.

bannière à retenir

À retenir

Le passage d’un continent à un autre se fait lors des périodes de glaciation.

Les périodes de glaciation ou périodes glaciaires sont de grandes périodes de l’histoire de la Terre qui se caractérisent par un fort refroidissement du climat. Ce refroidissement entraine une diminution du niveau des mers et des océans et une immense banquise (grande étendue de glace) se forme au Nord et au Sud.

La dernière grande période de glaciation aurait débuté entre 110 000 et 70 000 ans avant notre ère pour s’achever vers 10 000 avant notre ère.

Les migrations des hommes pendant la dernière glaciation-6e-Histoire

En période glaciaire, le niveau des mers et océans est plus bas car beaucoup d’eau est retenue dans les glaciers. Certaines îles étaient alors reliées par la terre. C’est cela qui permet les migrations du cœur de l’Asie vers l’Australie. Lors des glaciations, la banquise prend tout le Nord de la Terre et permet le passage entre l’Asie et l’Amérique par le détroit de Béring, que l’on peut voir sur la carte.

bannière definition

Définition

Détroit :

C’est une mince bande de mer entre deux terres.

bannière à retenir

À retenir

Les migrations se sont donc faites à pied.

Les premiers hommes, même s’ils appartiennent à des espèces différentes ont des caractéristiques communes.

La vie des premiers hommes

  • Les différentes espèces du genre Homo partagent des caractéristiques communes.
bannière à retenir

À retenir

Les Homo sont nomades.

Ils se déplacent pour suivre les troupeaux qu’ils chassent et trouver, grâce à la cueillette et la pêche, de quoi se nourrir.

Ils s’abritent dans des abris naturels comme des grottes et commencent même à construire des habitations un peu plus élaborées comme des tentes ou des huttes.

Reconstitution d’une tente magdalénienne-6e-Histoire Les Magdaléniens sont des homo sapiens qui vivaient il y a environ 13 000 ans.

bannière à retenir

À retenir

Les Homo vivent en groupe pour se protéger les uns les autres.

Ils fabriquent des outils élaborés et on estime qu’Homo erectus commence à maîtriser le feu il y a environ 500 000 ans. Enfin, 100 000 ans avant notre ère, certaines espèces d’Homo enterrent leurs morts, ce qui peut témoigner de certaines croyances. Il est possible que des espèces d’Homo autres que Neandertal et sapiens aient été capables de parler mais rien ne permet de l’affirmer avec certitude.

Au fur et à mesure, le cerveau des hommes se développe et se complexifie. Ils accomplissent des choses de plus en plus complexes. C’est ainsi que l’art apparaît vers 30 000 avant notre ère.

Les Homo inventent l’art

bannière à retenir

À retenir

Les Homo sapiens, et probablement les Néandertaliens également, inventent l’art aux alentours de 30 000 avant notre ère.

Les supports peuvent être fixes comme les parois des grottes, ou mobiles, c’est-à-dire qu’on peut les déplacer, comme des statues, des décorations sur les armes, des bijoux.

Fragement de statuette en ivoire de mammouth-6e-histoire Fragment de statuette en ivoire de mammouth découvert dans la grotte du Pape, Landes, France, et réalisée vers 21 000 avant notre ère © Jean-Gilles Berizzi

Propulseur sculpté-6e-SchoolMouv Propulseur sculpté, époque magdalénienne (entre 17 000 et 12 000 ans avant notre ère). Un propulseur permet d’envoyer un objet, comme une arme, avec plus de force. © Klaus D. Peter

Les Homo commencent à décorer les parois des grottes dans lesquelles ils s’abritent. C’est ce que l’on nomme l’art pariétal.

bannière à retenir

À retenir

Les plus anciennes traces d’art pariétal en Europe ont été retrouvées dans la grotte Chauvet.

Fresque de la grotte Chauvet-6e-histoire Photographie d’une fresque de la grotte Chauvet sur laquelle on distingue des lions. ©Claude Valette

Fresque de la grotte Chauvet-6e-histoire Photographie d’une fresque de la grotte Chauvet sur laquelle on distingue des rhinocéros. ©Claude Valette

Elle a été découverte en 1994 en France. La grotte daterait d’environ 30 000 ans avant notre ère et ce sont les plus anciennes traces d’art pariétal découvertes jusqu’à présent.

En France se trouve également la grotte de Lascaux découverte en 1940. Cette grotte daterait d’environ 17 000 ans avant notre ère. Actuellement, environ 350 grottes décorées datant du paléolithique sont connues en Europe, la majorité se trouvant en France et en Espagne.

Fresque de la grotte de Lascaux-6e-histoire Une fresque de la grotte de Lascaux. On y distingue des aurochs et des chevaux. ©Prof saxx

Plusieurs techniques sont employées par les hommes préhistoriques pour dessiner sur les parois. Ils peuvent utiliser des pinceaux réalisés avec des poils d’animaux ou des matières végétales. Ils peuvent également peindre avec leurs doigts. Enfin, ils peuvent utiliser la technique du soufflé ou du crachis. Cette technique consiste à cracher de la peinture par la bouche (ou avec un tube de roseau par exemple) pour dessiner des contours grâce à un pochoir ou pour remplir un espace. Les peintures peuvent être de deux couleurs ou plus.

bannière à retenir

À retenir

Le noir est fait de charbon ou d’os brulé et les autres couleurs (brun, rouge, jaune) sont faites d’argiles.

Conclusion :

Les changements climatiques ainsi que la recherche des troupeaux ont poussé l’homme à migrer constamment. Ainsi, les Homo erectus partent d’Afrique à cause des conditions climatiques difficiles. Ils se dirigent dans un premier temps vers l’Asie, puis vers l’Europe. Mais ce sont surtout les Homo sapiens qui vont peupler toute la planète. Dotés de plus d’atouts que leurs prédécesseurs, les Homo sapiens sont aussi les premiers à réaliser des peintures dans les grottes et à enterrer leurs morts.