Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Les mutations des espaces métropolitains

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Une uniformisation des paysages urbains

  • Le phénomène d’étalement urbain sur les espaces périphériques de la ville rend la limite entre la ville et la campagne plus floue.
  • la périurbanisation génère souvent une artificialisation des sols afin d’accueillir les quartiers d’habitation et les zones industrielles ou commerciales ;
  • elle entraîne également des déplacements plus nombreux entre le centre et la périphérie des villes, dans le cadre des migrations pendulaires ;
  • dans les pays en développement, l’espace périurbain accueille fréquemment des quartiers d’habitats précaires (bidonvilles).
  • Les métropoles se transforment dans la ville-centre comme en périphérie.
  • elles réalisent des travaux de rénovation ou la réhabilitation de certains quartiers, qui s’accompagnent parfois d’un phénomène de gentrification ;
  • la métropole moderne devient un lieu polycentrique. Certains centres urbains périphériques deviennent des edge cities qui concurrencent les espaces urbains centraux, en concentrant des entreprises, des services et des centres commerciaux.

De nouveaux modèles urbains

  • Les villes intelligentes se développent pour améliorer la qualité de vie des citoyens et le fonctionnement des services urbains, en favorisant l’information. Ce nouveau modèle urbain est en pleine expansion, notamment en Inde et en Europe.
  • La ville durable est composée d’écoquartiers visant à restreindre l’empreinte écologique humaine en diminuant la consommation énergétique et l’utilisation de ressources naturelles et renouvelables. Ce modèle se développe notamment en Europe (comme à Francfort) et en Asie.

Contrastes urbains et inégalités socio-spatiales

  • Les paysages urbains sont contrastés : plus l'on s'éloigne du centre-ville, plus les densités de population diminuent. Mais ce phénomène tend à se modifier.
  • les entreprises convoitent les centres-villes et obligent les populations à se loger plus loin ;
  • les classes aisées résident loin de la ville pour bénéficier d’un meilleur cadre de vie.
  • Les villes font face à un problème de mixité sociale (gated communities, bidonvilles).