Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Métropolisation et urbanisation en Chine

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Une urbanisation très rapide et récente

  • La croissance urbaine de la population chinoise s’explique par la croissance démographique et par un exode rural massif.
  • Le phénomène semble aujourd’hui se ralentir mais l’ONU prévoit un taux d’urbanisation de 80 % en Chine en 2050.
  • L’ urbanisation chinoise est très variable selon les régions.
  • La part de la population urbaine est extrêmement élevée dans les grandes métropoles (comme Pékin ou Shanghai).
  • L’urbanisation s’accélère à la fin du XXe siècle, avec les réformes initiées par Deng Xiaoping et l’ouverture de la Chine au monde en 1978.

Le poids des métropoles sur le territoire chinois

  • L’urbanisation a majoritairement bénéficié aux métropoles les plus importantes. Toutes ou presque sont situées dans des régions littorales.
  • Ces métropoles concentrent les pouvoirs politiques, financiers et économiques.
  • Le gouvernement chinois a lancé de nouvelles politiques d’aménagement des villes pour éviter une trop grande fragmentation de son territoire.
  • Des villes-satellites ont été créées pour décongestionner les métropoles.
  • Il y a une tentative de recomposition des territoires métropolitains en faveur de leurs périphéries.

L’aménagement des villes

  • Les métropoles chinoises connaissent des difficultés économiques et sociales.
  • Le système du hukou rend compliqué l’intégration des mingongs en ville.
  • Ils subissent de nombreuses discriminations sociales et adoptent des pratiques assez similaires à celles de migrants étrangers.
  • La pollution de l’eau, des nappes souterraines et de l’air, est particulièrement élevée à proximité des grandes villes.
  • Depuis 2014, les autorités chinoises ont engagé une nouvelle urbanisation avec un plan portant sur la période 2014-2020.
  • Ce plan se concentre sur la diminution des inégalités sociales, sur le développement des transports et sur la protection de l’environnement.