Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Repli sur soi et communautarisme

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Introduction :

Les transformations économiques et sociales de la société française entraînent un isolement, ou un risque d’isolement, allant crescendo. La peur d’être seul, isolé, est toujours plus présente. En réaction, l’envie et la nécessité de reformer des liens forts autour d’intérêts communs, qu’ils soient traditionnels, culturels ou religieux, se manifestent de plus en plus. L’émergence des réseaux sociaux et la démocratisation d’Internet facilitent en cela la création ou le renforcement de liens entre les individus. D’autre part, le progrès technique permettant de pouvoir travailler et consommer depuis chez soi amplifie un sentiment de solitude qui est de plus en plus considéré comme un problème à prendre en compte par les pouvoirs publics. Ce dernier fragilise en effet les individus en même temps qu’il est une étape dans le repli sur soi.

Comment éviter l’isolement face aux transformations de la société ? Pour répondre à cette problématique, nous verrons d’abord comment le communautarisme se manifeste concrètement ; puis nous analyserons le problème du repli sur soi ; enfin nous conclurons en confrontant le communautarisme et le repli sur soi à l’idéal républicain.

La manifestation concrète du communautarisme

Le communautarisme est un terme souvent employé dans les médias qu’il convient d’analyser et d’étudier avec rigueur et prudence.

Définir le communautarisme

Le terme n’est pas encore clairement défini en France. Il s’avère, en effet, que ce phénomène a d’abord été observé dans les pays anglo-saxons, à commencer par les États-Unis. Ainsi, le Larousse offre-t-il la définition suivante de ce terme.

bannière definition

Définition

Communautarisme :

Le communautarisme est une tendance du multiculturalisme américain qui met l’accent sur la fonction sociale des organisations communautaires (ethniques, religieuses, sexuelles, etc.).

Est-ce à dire que ce phénomène d’organisation sociale serait étranger à la France ? Certains faits tendent à démontrer le contraire, comme la prise de position ferme des catholiques de France contre le mariage pour tous, par exemple. Mais il peut aussi spontanément se créer des communautés qui n’ont pas d’ancrage profond dans la société française. Il en est ainsi du mouvement des lycéens et étudiants en faveur de l’environnement à la suite de la prise de position de l’adolescente suédoise Greta Thunberg.

Greta Thunberg La lycéenne Greta Thunberg manifestant pour le climat (« Grève de l’école pour le climat ») ©AndersHellberg

bannière attention

Attention

Les communautés, par la variété de leurs composantes, ont donc une définition protéiforme. Il faut rester vigilant et ne pas faire de généralités.

La responsabilité de l’État dans l’émergence du communautarisme

Puisque le communautarisme constitue un mouvement important en ce début de XXIe siècle, c’est qu’il y a des raisons profondes qui expliquent son développement.
Les principales raisons sont les inégalités, tant sociales qu’économiques.

bannière exemple

Exemple

Ainsi, dans une émission diffusée en 2017, France Culture relate qu’en France, les 10%10\,\% les plus riches de la population perçoivent près de 25%25\,\% des revenus. Dans la même émission, on apprend qu’un cadre a une espérance de vie supérieure de 6 ans à celle d’un ouvrier.

bannière à retenir

À retenir

Face à de tels écarts et à la menace croissante de la précarité, la tendance au repli sur soi et les siens est donc plus que tentante.

La précarisation croissante des Français peut donc être source de communautarisme.

Quel communautarisme en France ?

bannière rappel

Rappel

La France est un pays dont la construction sociale est héritée des idéaux de la Révolution de 1789 « Liberté, Égalité, Fraternité ».

Dans les faits, certaines communautés se sentent pourtant laissées de côté, ce qui les poussent à renforcer les liens à l’intérieur d’elles-mêmes. Longtemps discriminées, puisqu’elles étaient pénalisées en France jusqu’en 1982, les personnes homosexuelles ont ainsi ressenti le besoin de se constituer en communauté afin de revendiquer le droit d’exister et d’être reconnue. Il y a également un débat en France depuis les années 1970 et la création du Front national par Jean-Marie Le Pen sur la place de la communauté musulmane qui, pour l’essentiel, revendique simplement le droit de vivre en paix comme l’ensemble des Français. Enfin, dans un autre registre, les communautés spontanées peuvent aussi se créer pour répondre à un impératif de société (comme nous l’avons vu concernant le climat) ou pour suivre un essor culturel, comme c’est le cas de la communauté geek depuis les années 1980. Notons que dans ce dernier cas, celle-ci ne revendique absolument aucun droit ni loi à son profit.

bannière à retenir

À retenir

Le communautarisme en France recouvre plusieurs visages : il peut être spontané ou bien structurel. Dans ce dernier cas, il s’agit surtout pour des individus marginalisés par la société de réclamer le même traitement que le reste des citoyennes et citoyens.

Le communautarisme structurel doit alors composer avec un dilemme : celui de ne pas faire passer son intérêt particulier avant son intérêt général.
Si le communautarisme peut être considéré comme la mise à mal de cet intérêt général, le repli sur soi met, lui, clairement en avant l’intérêt particulier.

Le repli sur soi

La solitude, une étape vers le repli sur soi ?

Avec l’émergence des réseaux sociaux et des smartphones, ainsi que la démocratisation d’Internet, les différentes façons de « faire société », c’est-à-dire de lier un individu à la société, ont grandement évolué.
Le télétravail est une forme de transformation de la société. Il permet à des salariés de travailler depuis leur domicile plutôt que de se rendre au bureau. D’après le Commissariat Général à l’Égalité des Territoires, un organisme gouvernemental, le télétravail a été multiplié par deux entre 2009 et 2016.
Si l’on ajoute l’essor du jeu en ligne ou la possibilité de faire des achats sur Internet, les occasions pour les citoyennes et citoyens de sortir de chez eux à la rencontre d’autrui diminuent. Enfin, le veuvage constitue également un cas d’isolement des personnes âgées qui se retrouvent souvent éloignées du reste de leur famille.

bannière à retenir

À retenir

Les nouvelles technologies et l’amélioration du confort de vie ont des avantages mais également un revers de la médaille, à savoir l’augmentation du risque de solitude des individus.

Les manifestations du repli sur soi

Le repli sur soi est un phénomène qui attire de plus en plus l’attention des médias et des pouvoirs publics car il enferme les individus à l’écart de la communauté nationale.

bannière definition

Définition

Repli sur soi :

Le repli sur soi est le fait pour un individu, ou une communauté, de vivre à l’écart de la société et d’en refuser toute forme d’aide, d’assistance. Le repli sur soi induit également que l’individu (ou la communauté) refuse toute forme d’autorité extérieure à lui-même et à ses intérêts.

La solitude croissante des individus dans notre pays facilite le repli sur soi. Cela a deux principales conséquences :

  • les individus isolés peuvent développer des symptômes d’anomie, ce qui peut avoir des conséquences sur leur situation scolaire ou professionnelle ;
  • une communauté peut refuser de reconnaître la loi et les mœurs de la République comme légitimes et décider de vivre selon ses propres codes.
bannière rappel

Rappel

L’anomie désigne l’absence d’organisation stable et de normes. Cette absence désoriente l’individu qui en souffre.

bannière à retenir

À retenir

Le repli sur soi a donc des conséquences qui ne sont pas anodines. Le repli d’une communauté entière sur elle-même peut entraîner un certain nombre de dérives.

Encadrer le communautarisme en France

Afin d’éviter les dérives du communautarisme, la France doit prendre les mesures qui s’imposent.
Ainsi doit-elle notamment veiller à ce que l’idéal républicain soit au cœur de l’enseignement, de la primaire jusqu’à la fin du secondaire (CP à la Terminale). Les moments de communion nationale, comme les commémorations des conflits de 1914-1918 et de 1939-1945 sont essentiels. Il en va de même avec le devoir de mémoire, dans le cadre duquel l’intronisation de Simone Veil, survivante de la shoah et fervente militante du droit des femmes, est un symbole fort. Ces symboles font en effet office d’unité et d’indivisibilité lorsqu’un pays traverse des moments difficiles.

Simone Veil 1984 Simone Veil au Parlement européen en 1984 ©Rob C.Croes/Anefo

Enfin, un organisme gouvernemental comme la MIVILUDES (Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires) doit bénéficier d’une exposition médiatique et pédagogique car elle permet de lutter contre des mouvements radicaux du communautarisme et du repli sur soi que sont les sectes.
En accomplissant un travail permanent d’intégration et d’union des citoyennes et citoyens autour de la nation et de la République, la France doit pouvoir se prémunir de dérives communautaires et éviter à des individus ou des groupes de se replier sur eux-mêmes. Toutefois, les conséquences néfastes du communautarisme et du repli sur soi posent parfois de réels défis à la République.

Les conséquences néfastes du communautarisme

Quand des individus récupèrent le communautarisme à leur profit

Le communautarisme et le repli sur soi peuvent être instrumentalisés.
Certains individus, profitant d’une présence toujours plus forte des médias dans le quotidien, ont peu de scrupules à détourner certaines formes de communautarisme structurel.
Ces individus peuvent en effet surfer sur le développement des chaînes d’information en continue, des réseaux sociaux, ou des plateformes en ligne de diffusion de vidéo pour se faire connaître et tenter de séduire des personnes précaires en situation d’isolement et en mal de reconnaissance. Ainsi, lorsque l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL) a connu son apogée entre 2014 et 2015 avec plus de 100 000 combattants revendiqués, ses prêches ont séduit bon nombre de Français et Françaises qui sont partis combattre dans ces régions. Aujourd’hui, alors que l’organisation est officiellement reconnue comme défaite, les endoctrinés se rendent compte de la portée de leurs erreurs : certains ont été tués, beaucoup ont été arrêtés. La question se pose de savoir comment considérer ces individus, aussi bien sur le plan humain que judiciaire, l’EIIL étant reconnu officiellement comme une organisation terroriste.

bannière à retenir

À retenir

Le communautarisme peut donc être détourné et endoctriner ainsi des individus en situation de précarité économique et/ou sociale.

Égalité et équité, le cœur du problème ?

Le communautarisme et le repli sur soi sont parfois justifiés par un double problème : celui du manque d’égalité, d’une part ; et celui du manque d’équité, d’autre part.

bannière definition

Définition

Égalité :

Il s’agit de l’absence de toute discrimination entre les êtres humains, sur le plan de leurs droits.

Équité :

Il s’agit du principe visant à attribuer à chacun ce qui lui est dû par référence aux principes de la justice naturelle.

bannière à retenir

À retenir

Que comprendre alors ? Que l’équité est un principe permettant, en théorie, de compenser le défaut d’égalité sociale ou économique.

Celles et ceux appelant au repli sur soi et au communautarisme brandissent le défaut d’équité pour dénoncer l’inaction de l’État. Et justifier ainsi leur mise en retrait de l’idéal républicain.

Ré-enchanter la République, idéal ou réelle possibilité ?

Alors que le communautarisme peut avoir certains effets néfastes sur l’union républicaine, il est possible de recréer des liens entre les citoyens. Ces projets de réunion des communautés peuvent prendre diverses formes : par exemple à travers la prise de paroles d’intellectuels ou bien encore via le tissu associatif.

bannière exemple

Exemple

  • Le célèbre collectif « Ni Putes Ni Soumises », fondé en 2003 par Fadela Amara lutte pour les droits des femmes et a pour maîtres-mots « laïcité », « mixité » et « égalité ».
  • Emmaüs, créé par l’Abbé Pierre en 1949, a pour but de fournir nourriture et logis aux plus démunis.

Il ne s’agit là que d’exemples de personnes et associations engagées dans la vie politique autrement que par la sollicitation de votes, avec pour seul but de redonner de la dignité aux laissés pour compte et de briser les marginalités.

bannière à retenir

À retenir

Les dérives communautaires et le repli sur soi ne sont pas forcément une fatalité. L’engagement citoyen et associatif est un exemple de solidarité envers les personnes isolées qui auraient tendance à se replier sur elles-mêmes.

Conclusion :

Le communautarisme et le repli sur soi sont des notions délicates. Il s’agit avant tout d’éviter l’émergence d’individus en situation de minorité ou de précarité, économique ou sociale. Dans des sociétés toujours plus connectées, il est paradoxal de constater que la solitude des individus grandit, et qu’elle est bien souvent la première étape vers le repli sur soi. Répondant à une définition plus subtile qu’il n’y paraît, le communautarisme pose d’abord un défi aux pouvoirs publics qui veulent, à raison, éviter les dérives anglo-saxonnes de ce phénomène social. Pour cela, ils doivent pouvoir s’appuyer sur un réseau associatif et citoyen mobilisé et vigilant.