Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Repli sur soi et communautarisme

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Ce cours est en cours de création par nos équipes et il sera prêt pour la rentrée 2019 💪

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

La manifestation concrète du communautarisme

  • Les transformations économiques et sociales de la société française entraînent un isolement, ou un risque d’isolement.
  • En réaction, l’envie et la nécessité de reformer des liens forts autour d’intérêts communs (culturels, religieux etc.) se manifestent de plus en plus.
  • Le communautarisme désigne la tendance à faire prévaloir les spécificités d’une communauté au sein d’un ensemble social plus vaste.
  • Les communautés, par la variété de leurs composantes, ont une définition protéiforme. Il faut rester vigilant et ne pas faire de généralités.
  • Les principales raisons du développement du communautarisme sont les inégalités sociales et économiques.
  • La précarisation croissante des Français peut donc être source de communautarisme.
  • Certaines communautés se sentent laissées de côté, ce qui les poussent à renforcer les liens à l’intérieur d’elles-mêmes (cf. les homosexuels par exemple).
  • Le communautarisme en France recouvre plusieurs visages : il peut être spontané ou bien structurel. Dans ce dernier cas, il s’agit surtout pour des individus marginalisés par la société de réclamer le même traitement que le reste des citoyennes et citoyens.
  • Le communautarisme structurel doit alors composer avec un dilemme : celui de ne pas faire passer son intérêt particulier avant son intérêt général.
  • Si le communautarisme peut être considéré comme la mise à mal de cet intérêt général, le repli sur soi met, lui, clairement en avant l’intérêt particulier.

Le repli sur soi

  • Avec l’émergence des réseaux sociaux et la démocratisation d’Internet, les différentes façons de faire société ont grandement évolué.
  • Le télétravail, les jeux en ligne ou la possibilité de faire des achats sur Internet, réduisent les occasions de sortir de chez soi pour aller à la rencontre d’autrui.
  • Cela augmente le risque de solitude des individus et donc de repli sur eux-mêmes.
  • Une des conséquences du repli sur soi est de placer les individus à l’écart de la communauté nationale.
  • Le repli sur soi induit également que l’individu (ou la communauté) refuse toute forme d’autorité extérieure à lui-même et à ses intérêts.
  • Le repli d’une communauté entière sur elle-même peut entraîner un certain nombre de dérives.
  • Afin d’éviter les dérives la France prend des mesures :
  • elle veille à ce que l’idéal républicain soit au cœur de l’enseignement ;
  • favorise les moments de communion nationale (cf. commémorations des conflits de 1914-1918 et de 1939-1945) ;
  • encourage le devoir de mémoire : en témoigne l’intronisation de Simone Veil (survivante de la shoah et fervente militante du droit des femmes), un symbole fort.
  • Ces symboles font en effet office d’unité et d’indivisibilité.

Les conséquences néfastes du communautarisme

  • Le communautarisme et le repli sur soi peuvent être instrumentalisés.
  • C’est par exemple ce qui s’est produit avec l’EIIL entre 2014 et 2015.
  • Le communautarisme peut donc être détourné et endoctriner ainsi des individus en situation de précarité économique et/ou sociale.
  • Le communautarisme et le repli sur soi sont parfois justifiés par un double problème : celui du manque d’égalité, d’une part ; et celui du manque d’équité, d’autre part.
  • L’équité est en effet un principe permettant, en théorie, de compenser le défaut d’égalité sociale ou économique.
  • Celles et ceux appelant au repli sur soi et au communautarisme brandissent le défaut d’équité pour dénoncer l’inaction de l’État.
  • Ils justifient ainsi la mise en retrait de l’idéal républicain.
  • Il est néanmoins possible de recréer des liens entre les citoyens.
  • Le tissu associatif est un excellent moyen de favoriser ces liens, on peut citer par exemple :
  • le célèbre collectif « Ni Putes Ni Soumises » qui lutte pour les droits des femmes ;
  • Emmaüs qui a pour but de fournir nourriture et logis aux plus démunis.
  • Les dérives communautaires et le repli sur soi ne sont pas forcément une fatalité. L’engagement citoyen et associatif est un exemple de solidarité envers les personnes isolées qui auraient tendance à se replier sur elles-mêmes.