Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Un roman naturaliste : L'Assommoir de Zola

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Le roman naturaliste

Naissance et principes du naturalisme

  • Le courant naturaliste est né des frères Goncourt en 1860. En 1865, dans leur roman Germinie Lacerteux, les frères Goncourt s’appuient sur un cas réel d’hystérie. La dimension scientifique est alors assumée et mise en avant.
  • Le recueil de nouvelles naturalistes Les Soirées de Médan parait en 1880. L’œuvre inspirera d’autres auteurs comme Alphonse Daudet.
  • C’est dans son Roman expérimental publié en 1880 que Zola théorise le premier le courant naturaliste.
  • Il s’inspire de la méthode du biologiste Claude Bernard. Zola estime que le romancier doit, tout comme le scientifique, observer les faits puis les expérimenter.
  • L’auteur applique sa théorie dans son œuvre gigantesque, Les Rougon-Macquart, histoire naturelle et sociale d’une famille sous le second Empire, ensemble de vingt romans écrits entre 1871 et 1893.
  • Pour Zola, il n’est pas question de juger ses personnages, mais de les montrer tels qu’ils sont dans leur milieu. Il est en quête de vérité et fait preuve d’objectivité.

Les thèmes du naturalisme

  • Le roman est un laboratoire pour l’auteur naturaliste. Il examine l’influence des lois de l’hérédité sur ses personnages.
  • L’écrivain met également en exergue l’influence de son milieu, notamment le milieu ouvrier comme dans L’Assommoir de Zola.
  • L’auteur naturaliste montre par le biais de ses romans les défauts de la société. Certaines œuvres font scandale lors de leur publication, notamment Boule de Suif, une nouvelle écrite par Maupassant.
  • Les écrivains naturalistes sont marqués par la révolution industrielle. Ils mettent en évidence les bouleversements dus à cette période. La société a en effet subi de profonds changements comme l’essor des chemins de fer, les travaux d’Haussmann dans Paris et le passage à l’ère industrielle.
  • Les écrivains naturalistes ont une vision pessimiste de l’Homme et de la société. Ils décrivent souvent des personnages luttant pour leur vie face à la maladie ou à la mort (Germinal de Zola ou Une Vie, de Maupassant).

Un exemple de roman naturaliste : L’Assommoir de Zola

  • Dans L’Assommoir, Zola décrit le milieu ouvrier marqué par la misère et l’alcool.
  • Zola y montre le vrai visage du peuple, et explique au lecteur comment parle et pense un ouvrier.
  • Cet extrait sur l’assommoir est une prémonition du destin de Gervaise et un portrait pathétique de l’ouvrier. Zola montre ici le déterminisme héréditaire et social.
  • C’est ce que Zola illustre avec Gervaise. Cette dernière est prédisposée à l’alcoolisme par son milieu social, le milieu ouvrier (dans lequel l’alcoolisme était très présent à cause de la difficulté des conditions de vie), mais également par sa famille (son père, sa mère et ses grands-parents étaient alcooliques).