Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Une diversité croissante des espaces de production dans le monde

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Dans les pays développés : des espaces productifs entre mutation et crise

  • À la suite des délocalisations, des espaces productifs anciens se sont trouvés en situation de crise profonde (hausse du chômage).
  • Certains de ces espaces ont néanmoins su se transformer et accueillir de nouvelles activités (bureaux, commerces, musées, etc.).
  • Les pays développés ont abandonné la production d’une grande partie des produits à faible valeur ajoutée pour se concentrer sur des activités spécialisées.
  • La France a développé les pôles de compétitivité (comme la Cosmetic Valley).
  • Après la Seconde Guerre mondiale, ce sont surtout le Japon ou les « quatre dragons » (NPIA) qui ont profité des délocalisations en masse.
  • Dans les pays développés, des technopôles ou des pôles de l’innovation sont créés.
  • Les espaces de services se sont concentrés dans les métropoles : plus celles-ci sont importantes, plus la gamme de services offerts est grande.
  • Mais cette concentration pose le problème de la désertification de certains territoires dont les services de base ne sont plus assurés.

Dans les pays émergents : des espaces productifs tournés vers l’exportation

  • La Chine est un grand pays agricole, mais son agriculture est duale. Le gouvernement distribue des aides publiques pour moderniser le secteur.
  • Des espaces productifs nouveaux sont apparus avec l’ouverture du pays après la période maoïste. Ils ont d’abord été créés sur le littoral dans les ZES.
  • Les investissements étrangers ont participé à la croissance économique du pays. La croissance a aussi été soutenue par l’industrie textile, puis électrique, mécanique et aujourd’hui électronique.
  • De très grandes firmes chinoises rivalisent avec les multinationales.
  • L’augmentation du coût du travail conduit les entreprises multinationales à délocaliser, à leur tour, leur production dans des pays où le coût de la main-d’œuvre est moindre.
  • Le Brésil :
  • est devenu la « ferme du monde » ;
  • s’est appuyé sur l’industrie automobile ;
  • L’Inde :
  • reste un grand pays agricole exportateur ;
  • s’est aussi spécialisée dans l’offre de services ;
  • Mumbai abrite également les studios de cinéma mondialement connus de Bollywood ;
  • Bangalore est la ville où se trouve le plus important technopôle indien.
  • Comme en Chine, les espaces liés aux services dans les autres pays émergents se concentrent dans les grandes agglomérations.

Dans les autres pays en développement : de nouveaux espaces productifs

  • L’Afrique a longtemps été en marge de la mondialisation, mais elle s’intègre aujourd’hui de plus en plus et des espaces productifs s’y développent.
  • Les espaces productifs agricoles se répartissent entre une agriculture vivrière et une agriculture urbaine.
  • Certaines régions, comme les pays du Maghreb, profitent davantage des progrès.
  • Les services sont majoritairement implantés dans les capitales ou les grandes villes.
  • Le Japon et les NPIA ont entraîné d’autres pays dans leur sillage, comme la Thaïlande, les Philippines et le Vietnam.