Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Le parfait
Leçon

Pré-requis :

  • conjugaison des auxiliaires haben (avoir) et sein (être) ;
  • conjugaison des verbes faibles, forts et mixtes ;
  • verbes à particules séparables et inséparables.

Quand et comment emploie-t-on le parfait ?

Tout comme le passé composé français, le parfait allemand est un temps composé.
Il permet de décrire une action qui s'est déroulée et terminée dans le passé.

Comment forme-t-on le parfait ?

Le parfait se forme ainsi :

haben/sein au présent de l’indicatif + participe passé du verbe

Contrairement au participe passé français, le participe passé allemand est invariable et se place obligatoirement en fin de phrase.

Ich habe meine Vokabeln gelernt. → J’ai révisé mes mots de vocabulaire.
Wir sind spät nach Hause gekommen. → Nous sommes rentré(e)s tard.

Quand utilise-t-on habein ou sein ?

L’utilisation des auxiliaires haben et sein dans la formation du parfait allemand est comparable à celle des auxiliaires « avoir » et « être » dans la formation du passé composé français.

Ainsi, la majorité des verbes forment leur parfait avec l’auxiliaire haben.

L’auxiliaire sein, lui, s’emploie uniquement avec :

  • les verbes de mouvement comme gehen (aller), kommen (venir) ou rennen (courir) ;
  • les verbes d’état comme bleiben (rester), sein (être) ou werden (devenir).

Comment forme-t-on le participe passé ?

En règle générale, les verbes faibles et mixtes se forment selon le schéma suivant :

ge + radical de l’infinitif + t/et

  • On ajoutera et seulement si le radical du verbe se termine sur d/t ou m/n.

tanzen (danser) → getanzt
arbeiten (travailler) → gearbeitet

Cas particuliers

  • Les verbes faibles à particules séparables forment leur participe passé ainsi :

particule séparable + ge + radical de l’infinitif + t/et

aufklappen (ouvrir) → aufgeklappt
nachrechnen (recalculer) → nachgerechnet

  • Les verbes faibles à particules inséparables (be, emp, ent, er, ge, miss, ver, zer) forment leur participe passé sans le préfixe ge :

particule inséparable + radical de l’infinitif + t/et

verkaufen (vendre) → verkauft
berechnen (facturer) → berechnet

  • Les verbes faibles dont l’infinitif se termine sur en-ieren forment leur participe passé sans le préfixe ge :

radical de l’infinitif + t/et

studieren (étudier) → studiert

  • En principe, le participe passé des verbes forts se forme selon le même schéma que le participe passé des verbes faibles et mixtes, mais avec la grande différence que leur radical demande presque systématiquement un changement vocalique :

ge + radical de l’infinitif modifié + en/t

préfixe ge + radical de l’infinitif modifié + en/t

singen (chanter) → gesungen
helfen (aider) → geholfen
wissen (savoir) → gewusst

bannière attention

Attention

Vu la complexité des verbes forts, il convient d’apprendre leur participe passé par cœur !