Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

L'abolition de l'esclavage

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

La traite des Noirs

  • Instaurée au XVIe siècle, la traite des Noirs consistait à déporter des Africains pour les amener sur le continent américain. Cette traite est intégrée au sein d’un commerce triangulaire (marchandises contre esclaves, puis esclaves contre produits des plantations).
  • L’esclavagisme a été remis en cause dès la première moitié du XVIIIe siècle par certains philosophes des Lumières . La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, en 1789, contredit profondément l’esclavage.
  • La Révolution vote l’abolition de l’esclavage en 1794. Mais la logique commerciale reprend le dessus. Napoléon Ier le rétablit dans les colonies en 1802.
  • L’île de Saint-Domingue se révolte alors, et obtient son indépendance.

Abolition de l’esclavage

  • C’est la Grande-Bretagne qui abolit la traite en 1807, sous la pression des milieux philosophiques et philanthropiques. La France suit son exemple en 1831.
  • La Grande-Bretagne est le premier pays à voter définitivement la fin de l’esclavage dès 1833. En abolit définitivement la traite, l’esclavage est aboli le 27 avril 1848, sous le gouvernement provisoire de la Seconde République.

Conséquences de l’abolition de l’esclavage

  • Les anciens esclaves deviennent citoyens mais ne reçoivent aucune compensation financière, ni aucune garantie de travail. De nombreux esclaves vont donc rapidement plonger dans un état de misère et d’exclusion.
  • Dans le cas français, l’abolition de l’esclavage n’entraîne pas l’abolition du statut d’indigène, qui implique une série de taxes et des interdictions dégradantes. L’esclave ne devient donc pas citoyen français mais indigénat.