Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
L'Europe carolingienne

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Charlemagne, roi des Francs puis empereur d’Occident

  • Au milieu du VIIIe siècle, dans le royaume des Francs, Pépin le Bref, fils de Charles Martel, fonde, avec le soutien du pape, la dynastie des Carolingiens qui règnera sur l’Europe occidentale de 751 jusqu’au Xe siècle.
  • Le fils de Pépin le Bref, Charles, devient roi des Francs en 768. Il entreprend alors des guerres de conquête en Italie, en Espagne et en Germanie.
  • Charles est couronné à Rome le 25 décembre 800 par le pape et sacré empereur d’Occident sous le nom de Carolus Magnus, Charles le Grand ou Charlemagne.
  • L’Empire carolingien est divisé en 300 comtés administrés par des comtes, nommés par l’empereur. Ils sont contrôlés par des envoyés de Charlemagne, appelés missi dominici.
  • À partir de 800, Charlemagne installe son pouvoir à Aix-la-Chapelle. La nouvelle capitale de l’Empire est très proche de la Saxe, que Charlemagne parviendra à conquérir en 1804, à l’issue d’une guerre qui aura duré plus de 30 ans.
  • Charlemagne fait frapper des deniers d’argent à son effigie, qui circulent dans tout l’Empire.
  • L’Empire de Charlemagne est un empire puissant et immense.

Les royaumes carolingiens

  • Grand, puissant et organisé, l’Empire carolingien reste uni sous le règne de Louis le Pieux. Mais à sa mort en 840, l’Empire va se diviser en plusieurs royaumes.
  • En 843, selon le traité de Verdun, les trois fils de Louis le Pieux se partagent l’Empire en trois royaumes de manière égale.
  • Charles le Chauve reçoit la Francie occidentale (appelée France à partir de 1200) ;
  • Louis Ier le Germanique obtient la Francie orientale (la Germanie) ;
  • et Lothaire reçoit la Lotharingie (Francie médiane).
  • Avec la division de l’Empire apparaît l’affaiblissement de la dynastie carolingienne.
  • Aux IXe et Xe siècles, les rois carolingiens doivent faire face aux envahisseurs vikings, sarrasins et hongrois.
  • Le pouvoir seigneurial devient plus fort que le pouvoir royal. C’est le début de la féodalité.
  • Incapables de rétablir leur autorité, les rois carolingiens disparaissent.
  • En 987, le duc des Francs, Hugues Capet, prend le pouvoir en Francie occidentale et crée la dynastie des Capétiens.

L’Europe carolingienne, catholique et impériale

  • L’Empire carolingien est un empire chrétien. Les empereurs sont des défenseurs de la chrétienté.
  • Charlemagne puis son fils Louis le Pieux imposent le christianisme dans les régions qu’ils ont conquises par la force des armes ou l’envoi de missionnaires.
  • L’Empire carolingien évangélise les peuples païens d’Europe centrale.
  • L’Empire byzantin évangélise ceux d’Europe orientale.
  • Les empereurs carolingiens encouragent la fondation de monastères dans lesquels les moines copient des manuscrits chrétiens ou de l’Antiquité romaine. Ce travail est réalisé dans le scriptorium.
  • Pour copier ces textes, les moines mettent au point la minuscule caroline. Elle permet d’économiser du parchemin et de simplifier le travail du copiste.
  • Charlemagne promeut la scolarisation des enfants. Des écoles sont créées dans les monastères, la langue officielle y est le latin.
  • En Orient, l’Église est orthodoxe. En Occident, elle est catholique. Si les croyances sont les mêmes, les pratiques religieuses diffèrent pourtant.
  • Le patriarche de Constantinople est le chef de l’Église orthodoxe. Le pape, évêque de Rome, est le chef de l’Église catholique. C’est lui qui couronne et sacre les empereurs.