Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
L'Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l'absolutisme

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

L’exemple de Voltaire, philosophe des Lumières

  • François Marie Arouet, dit Voltaire, nait à la fin du XVIIe siècle, en 1694, et meurt en 1778. Sa vie traverse tout le XVIIIe siècle et c’est pourquoi sa biographie permet de comprendre les bouleversements de cette époque.
  • À l’exemple de Voltaire, les philosophes des Lumières s’intéressent à tous les domaines scientifiques et intellectuels. Ils cherchent à acquérir une connaissance globale. C’est ce qu’on appelle le savoir encyclopédique.
  • Pour les philosophes des Lumières, il n’existe pas de domaine qui ne soit pas questionnable. Tout peut être analysé, interrogé et critiqué, y compris la société dans laquelle on vit, le système politique, Dieu et la religion.
  • Le but des Lumières est de penser librement pour faire progresser l’humanité.
  • Or, la France est alors une monarchie absolue et de droit divin : Voltaire est donc obligé de s’exiler pour critiquer librement ce régime. Dans ses écrits, il défend la monarchie parlementaire et dénonce la société d’ordres . Enfin, au nom de la liberté et de l’égalité, il s’oppose à l’esclavage.

Les Lumières au XVIIIe siècle

  • Les Lumières s’appuient sur la raison et l’esprit critique pour faire évoluer la société.
  • Cela a des conséquences politiques tout d’abord, car la monarchie de droit divin est remise en cause.
  • Les Lumières sont très critiques envers le pouvoir absolu. Montesquieu par exemple le dénonce ouvertement et réclame la séparation des pouvoirs.
  • L’esprit scientifique des Lumières veut se débarrasser des préjugés religieux pour analyser de manière rationnelle les phénomènes naturels.
  • La question religieuse en France est particulièrement sensible au XVIIIe siècle, notamment en ce qui concerne le protestantisme. Depuis la révocation en 1685 de l’Édit de Nantes, le protestantisme est à nouveau interdit.
  • En défendant Jean Calas, Voltaire défend aussi et surtout les libertés religieuses.
  • La remise en cause des fondements de la société par les Lumières est intégrale : elle remet en cause la société d’ordres, le pouvoir arbitraire du roi, l’intolérance religieuse et les fondements de la science.

La diffusion des idées des Lumières

  • Entre 1751 et 1772, de nombreux philosophes vont publier une quantité impressionnante d’articles, traitant de sujets très divers. Ces articles seront publiés dans l’Encyclopédie, dirigée par d’Alembert et Diderot.
  • Le but de l’Encyclopédie est de diffuser massivement le savoir en le rendant accessible au plus grand nombre. Il s’agit également d’avoir une approche critique de tous les phénomènes sociaux et scientifiques.
  • C’est la première fois au monde qu’un projet de cette envergure prend forme. Dans les milieux bourgeois, le succès de l’Encyclopédie est phénoménal. À tel point que le pouvoir s’en inquiète et la soumet à la censure royale. Les philosophes la diffuseront alors clandestinement.
  • Les philosophes et scientifiques voyagent beaucoup et échangent leurs idées par l’intermédiaire d’une intense correspondance.