Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
L'Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l'absolutisme

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Emmanuel Kant, Denis Diderot ou encore Jean-Jacques Rousseau font partie des nombreux intellectuels à appartenir au mouvement des Lumières. Ce mouvement a une réelle importance dans l’histoire de l’Europe et du monde car ces intellectuels vont remettre en question la société telle qu’elle était pensée depuis des siècles. En effet, les Lumières vont bouleverser les sociétés européennes en s’attaquant à la société d’ordres, qui repose sur la distinction entre la noblesse, le clergé et le peuple.

Afin de saisir la mesure des changements politiques et sociaux provoqués par les Lumières, une première partie permettra de présenter Voltaire, un de ces intellectuels. Une deuxième partie définira le mouvement des Lumières de manière plus générale, en étudiant tout particulièrement les conséquences politiques de leurs propositions. La dernière partie permettra de voir de quelles façons les idées des Lumières ont été diffusées si massivement.

L’exemple de Voltaire, philosophe des Lumières

François Marie Arouet

Alt Voltaire par Maurice Quentin de la Tour, 1736 Voltaire, par Maurice Quentin de la Tour, 1736

François Marie Arouet, dit Voltaire, nait à la fin du XVIIe siècle, en 1694, et meurt en 1778.

bannière à retenir

À retenir

Sa vie traverse tout le XVIIIe siècle et c’est pourquoi sa biographie permet de comprendre les bouleversements de cette époque.

Après avoir réalisé des études de droit, Voltaire rédige ses premiers écrits satiriques.

bannière definition

Définition

Écrits satiriques :

Il s’agit de textes qui, dans une posture moqueuse, critiquent la société.

Pour ses offenses, Voltaire est condamné et envoyé à la Bastille. À sa sortie de prison, il entreprend un long voyage à travers l’Europe. C’est un moment important de sa vie, durant lequel il écrit beaucoup. Il entre également en contact avec la haute société et les cours européennes.

  • Ces expériences lui permettent ainsi de réfléchir au fonctionnement du pouvoir.

Après un bref exil en Angleterre, Voltaire écrit pour le théâtre mais publie également ses Lettres philosophiques, en 1734. Elles provoquent un véritable scandale. Face aux différentes poursuites judiciaires qui le menacent, Voltaire se retire chez sa maîtresse. Durant cette période, il lit et commente les écrits scientifiques et philosophiques de son époque, parmi lesquels ceux de Newton ou de Leibniz. Il développe alors ses connaissances dans des domaines aussi variés que la physique, la chimie, les mathématiques, l’économie ou encore l'histoire.

À la mort de sa maîtresse, Voltaire part en Prusse, auprès de Frédéric II, qui fait partie des despotes éclairés.

bannière definition

Définition

Despote éclairé :

Un despote éclairé est un souverain autoritaire, mais qui est disposé à écouter et à apprendre des philosophes, et qui applique des réformes inspirées de leurs idées.

Alt La table ronde, Adolph Von Menzel, , 1850 La table ronde, Adolph Von Menzel, 1850

On reconnaît sur le tableau ci-dessus Voltaire, en violet sur la gauche, et Frédéric II au centre.

Un philosophe des Lumières

À l’exemple de Voltaire, les philosophes des Lumières s’intéressent à tous les domaines scientifiques et intellectuels. Ils cherchent à acquérir une connaissance globale.

  • C’est ce qu’on appelle le savoir encyclopédique.

Pour les philosophes des Lumières, il n’existe pas de domaine qui ne soit pas questionnable. Tout peut être analysé, interrogé et critiqué, y compris la société dans laquelle on vit, le système politique, Dieu et la religion. Le but des Lumières est de penser librement pour faire progresser l’humanité.

Or, la France est alors une monarchie absolue et de droit divin.

bannière definition

Définition

Monarchie absolue de droit divin :

Dans cette monarchie, le Roi est investi par Dieu pour exercer tous les pouvoirs.

Voltaire est obligé de s’exiler pour critiquer librement ce régime. Dans ses écrits, il défend la monarchie parlementaire et dénonce la société d’ordres. Enfin, au nom de la liberté et de l’égalité, il s’oppose à l’esclavage.

bannière definition

Définition

Monarchie parlementaire :

Régime politique dans lequel les pouvoirs du Roi sont limités par l’existence d’une Assemblée, ou d’un Parlement.

bannière definition

Définition

Société d’ordres :

Cette société divise la population française en trois ordres : la noblesse, le clergé (qui représentent à eux deux 3 % de privilégiés), et le tiers état.

Un philosophe engagé : l’affaire Calas

Voltaire ne se contente pas d’écrire et de les publier ses essais. C’est un homme profondément engagé dans les débats de son temps. Il en fait la démonstration lors de l’affaire Calas.

À Toulouse, en 1761, un jeune homme est retrouvé pendu. Le père de ce jeune homme, Jean Calas, est alors accusé d’avoir assassiné son fils, sous le prétexte que Jean Calas est protestant, alors que son fils souhaitait se convertir au catholicisme.

Il est condamné à mort. Voltaire s’empare de l’affaire et publie en 1763 le Traité sur la tolérance. Il permet alors à Jean Calas d’être réhabilité après sa mort (c’est-à-dire qu’on le rejuge non-coupable).

bannière à retenir

À retenir

La tolérance est un autre terme à assimiler aux Lumières.

Les Lumières au XVIIIe siècle

Idées générales

bannière à retenir

À retenir

Comme cela a été vu avec Voltaire, les Lumières s’appuient sur la raison et l’esprit critique pour faire évoluer la société.

  • Cela a des conséquences politiques tout d’abord, car la monarchie de droit divin est remise en cause.

Les Lumières sont très critiques envers le pouvoir absolu. Montesquieu par exemple le dénonce ouvertement et réclame la séparation des pouvoirs.

bannière definition

Définition

Séparation des pouvoirs :

Principe selon lequel le pouvoir exécutif, législatif et judiciaire ne dépendent plus d’une seule personne mais d’un groupe.

Ce groupe de personnes pourrait par exemple être le peuple, comme le souhaite Jean-Jacques Jean-Jacques Rousseau, un autre philosophe des Lumières.

Dans le domaine scientifique

Les idées des Lumières ont des conséquences dans le domaine politique, mais également dans le domaine des sciences.

bannière à retenir

À retenir

L’esprit scientifique des Lumières veut se débarrasser des préjugés religieux pour analyser de manière rationnelle les phénomènes naturels.

C’est une nouvelle manière de penser, qui permet par exemple à Lavoisier de découvrir la composition de l’air, posant les bases de la chimie moderne.

Libertés religieuses et droit d’expression

Cela s’est vu avec l’affaire Calas, la question religieuse en France est particulièrement sensible au XVIIIe siècle, notamment en ce qui concerne le protestantisme. Depuis la révocation en 1685 de l’Édit de Nantes, le protestantisme est à nouveau interdit. En défendant Jean Calas, Voltaire défend aussi et surtout les libertés religieuses.

bannière definition

Définition

Édit de Nantes :

Édit qui autorisait les sujets français à pratiquer une religion différente de celle du Roi.

Certains philosophes tels que Montesquieu vont plus loin et critiquent ouvertement le catholicisme.

bannière attention

Attention

Cela ne veut pas dire que les Lumières sont athées, car l’athéisme est le fait de ne croire en aucun Dieu. Ils critiquent les rites, mais la plupart d’entre eux croient en Dieu. Voltaire par exemple est déiste, c’est-à-dire qu’il croit en l’existence de Dieu, mais sans appartenir à une religion.

  • La remise en cause des fondements de la société par les Lumières est donc intégrale : elle remet en cause la société d’ordres, le pouvoir arbitraire du roi, l’intolérance religieuse et les fondements de la science.

La diffusion des idées des Lumières

L’Encyclopédie

Alt Illustration de l’Encyclopédie, 1751 Premère page de l’Encyclopédie, édition de 1751

Entre 1751 et 1772, de nombreux philosophes (dont Voltaire, Rousseau et Montesquieu) vont publier une quantité impressionnante d’articles, traitant de sujets très divers. Ces articles seront publiés dans l’Encyclopédie, dirigée par d’Alembert et Diderot.

Le sous-titre est tout à fait révélateur des objectifs de l’ouvrage : Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers. Le but est donc de diffuser massivement le savoir en le rendant accessible au plus grand nombre. Il s’agit également d’avoir une approche critique de tous les phénomènes sociaux et scientifiques.

C’est la première fois au monde qu’un projet de cette envergure prend forme. Dans les milieux bourgeois, le succès de l’Encyclopédie est phénoménal. À tel point que le pouvoir s’en inquiète et la soumet à la censure royale. Les philosophes la diffuseront alors clandestinement.

bannière definition

Définition

Censure :

C’est le fait d’interdire la publication d’un ouvrage ou d’un article, parce qu’il critique le pouvoir en place.

Les Salons

Mis à part l’Encyclopédie, c’est dans les salons que les idées des Lumières se répandent.

bannière definition

Définition

Salon :

Un salon est un lieu qui appartient généralement à une riche femme cultivée, souvent issue de la bourgeoisie, et dans lequel se réunissent des savants, des philosophes, mais aussi des hommes intéressés par la culture pour échanger leurs idées.

Alt Lecture de la tragédie de L’Orphelin de la Chine dans le salon de madame Geoffrin, Anicet Lemonnier, 1812 Lecture de la tragédie de L’Orphelin de la Chine dans le salon de madame Geoffrin, Anicet Lemonnier, 1812

Les correspondances

Les philosophes et scientifiques voyagent beaucoup et échangent leurs idées par l’intermédiaire d’une intense correspondance. De nombreuses lettres de Voltaire échangées avec différentes personnes en Europe ont été conservées, preuve qu’il existait donc un réseau culturel très puissant qui permettait de diffuser les idées des philosophes.

Conclusion

Au XVIIIe siècle, un groupe de savants et d’intellectuels en provenance de toute l’Europe et même des États-Unis d’Amérique remet en cause les fondements sur lesquels la société reposait depuis des siècles. En s’attaquant à la légitimité de la société d’ordres, ils remettent en cause le pouvoir du Roi et placent le peuple au centre de toutes les interrogations.

Mais plus que le pouvoir du peuple, c’est également autour de la notion d’individu que les Lumières s’interrogent. Dans cette perspective, l’idée de liberté religieuse et de liberté d’expression apparait fondamentale. Les Lumières vont donc révolutionner les sociétés dans lesquelles ils vivaient.