Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Les auxiliaires modaux

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

La fin du lycée marque l’examen du bac. Si tu te demandes comment fonctionne le contrôle continu, comment calculer ses notes au bac en 2022 ou pour tout savoir sur les mentions ou les coefficients, consulte notre dossier 💪

Pré-requis :

En anglais, on distingue :

  • les auxiliaires « classiques » DO, BE et HAVE ;
  • et les auxiliaires de modalité (ou auxiliaires modaux), dont les principaux sont :
  • CAN et sa forme passée COULD ;
  • MAY et sa forme passée MIGHT ;
  • SHALL et sa forme passée SHOULD ;
  • WILL et sa forme passée WOULD ;
  • MUST.
bannière astuce

Astuce

Il existe également des expressions modales, comme have to, ou be able to, ou encore have better

bannière rappel

Rappel

  • Les auxiliaires modaux sont invariables.
  • L’auxiliaire modal se place devant une base verbale (infinitif sans “to”).

Mina can play the violin quite well!

  • Les auxiliaires modaux ne peuvent pas être associés entre eux, car ils doivent obligatoirement être suivis d’une base verbale. D’où l’emploi d’expressions modales :

You must can adapt to these changes. \rightarrow
You must be able to adapt to these changes. \rightarrow
[On remplace l’auxiliaire modal can par l’expression modale correspondante.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[On remplace l’auxiliaire modal }\textit{can}\text{ par l’expression modale correspondante.]}}}

Comment utiliser les auxiliaires modaux en anglais ?
Voici une synthèse des utilisations de chacun d’eux.

CAN et COULD

  • L’auxiliaire modal CAN sert à exprimer plusieurs choses :
  • la capacité (physique ou morale) ;

He can speak three languages fluently!
[Il sait parler 3 langues, il a la capaciteˊ de le faire.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[Il sait parler 3 langues, il a la capacité de le faire.]}}}

bannière astuce

Astuce

Son équivalent est alors l’expression modale be able to, qui permet d’exprimer la capacité aux temps composés notamment.

He will be able to speak three languages fluently by the end of the year!
[expression du futur]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[expression du futur]}}}

bannière attention

Attention

Comme il sert à exprimer une capacité, on utilise également l’auxiliaire CAN avec les verbes de perception (les sens) :

I can hear the birds singing in the trees over me.
[preˊsent]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[présent]}}}

I could feel the fresh wind on my skin.
[passeˊ]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[passé]}}}

  • la permission, une demande, une proposition ;

Can I invite my friends to the party this weekend?
[Je demande la permission de les inviter.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[Je demande la permission de les inviter.]}}}

We can go for a walk after lunch.
[Je propose une balade.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[Je propose une balade.]}}}

  • la possibilité ou la probabilité ;

Be careful, this place can be dangerous!
[C’est possible qu’il y ait du danger.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[C’est possible qu’il y ait du danger.]}}}

Do you think there can be a connection between these two crime scenes?
[Je te demande si la probabiliteˊ d’un lien existe.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[Je te demande si la probabilité d’un lien existe.]}}}

bannière astuce

Astuce

Avec CAN, on est sur une possibilité/probabilité logique, avec un degré de certitude qui est plus ou moins important selon les situations.

It can be her.
[degreˊ de certitude moyen, hypotheˋse]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[degré de certitude moyen, hypothèse]}}}

It can’t be her.
[degreˊ de certitude important, l’hypotheˋse est eˊlimineˊe]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[degré de certitude important, l’hypothèse est éliminée]}}}

  • L’auxiliaire modal COULD est la forme passée de CAN.
    Il sert à exprimer les mêmes choses dans un contexte passé ou au conditionnel :

When he was younger, he could speak three languages fluently!
[capaciteˊ dans le passeˊ]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[capacité dans le passé]}}}

Could you pick me up at the airport tomorrow morning?
[demande au conditionnel]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[demande au conditionnel]}}}

We could go for a walk after lunch.
[proposition d’activiteˊ]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[proposition d’activité]}}}

bannière astuce

Astuce

Avec COULD, la demande et la proposition (suggestion) sont plus polies (et plus soutenues) qu’avec CAN.

Do you think there could be a connection between these two crime scenes?
[probabiliteˊ au conditionnel]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[probabilité au conditionnel]}}}

bannière astuce

Astuce

Avec COULD, la possibilité/probabilité est moins forte qu’avec CAN.

MAY et MIGHT

  • L’auxiliaire modal MAY sert à exprimer :
  • la permission, une demande, une proposition ;

May I use your phone?
[Je demande la permission de l’utiliser.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[Je demande la permission de l’utiliser.]}}}

bannière astuce

Astuce

  • MAY est plus poli (et plus soutenu) que CAN.
  • L’expression modale be allowed to permet d’exprimer la même idée aux temps composés.

I will be allowed to use his phone

  • la possibilité, l’hypothèse ;

There may be a connection between these two crime scenes.
[C’est une possibiliteˊ, mais il y a de l’incertitude.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[C’est une possibilité, mais il y a de l’incertitude.]}}}

bannière astuce

Astuce

Avec MAY, on est sur une possibilité/probabilité subjective : on émet quelque chose d’après ce que l’on pense, ce que l’on imagine.

  • L’auxiliaire modal MIGHT est la forme passée de MAY.
    Il sert à exprimer les mêmes choses, mais de façon plus atténuée :

You might ask them what to do.
[proposition, suggestion, sur un ton treˋs courtois]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[proposition, suggestion, sur un ton très courtois]}}}

There might be a connection between these two crime scenes.
[C’est une possibiliteˊ faible, il y a beaucoup d’incertitude.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[C’est une possibilité faible, il y a beaucoup d’incertitude.]}}}

SHALL et SHOULD

  • L’auxiliaire modal SHALL est assez peu utilisé (il est un peu daté).
    Il sert principalement à exprimer la suggestion :

Shall we go home?
[C’est une proposition que j’eˊmets.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[C’est une proposition que j’émets.]}}}

bannière astuce

Astuce

Il peut aussi servir à exprimer, avec un ton formel, l’obligation (ou l’interdiction) et la prédiction :

You shall not pass!
[C’est une interdiction forte que j’eˊmets.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[C’est une interdiction forte que j’émets.]}}}

I shall never forgive you for this!
[C’est une promesse forte que j’eˊmets.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[C’est une promesse forte que j’émets.]}}}

  • L’auxiliaire modal SHOULD est la forme passée de SHALL. Il est beaucoup plus utilisé !
    Il sert à exprimer :
  • le conseil ;

You should stop smoking, it’s bad for your health.
[conseil, suggestion forte]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[conseil, suggestion forte]}}}

bannière astuce

Astuce

L’expression modale ought to, moins utilisée, permet également d’exprimer un conseil appuyé, mais de façon plus formelle.
Elle est associée à l’idée de devoir moral.

He ought to help his old father!

  • le regret ou le reproche  ;

I shouldn’t have eaten so many candies.
[regret d’une action passeˊe]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[regret d’une action passée]}}}

  • la probabilité forte.

There should be a connection between these two crime scenes.
[probabiliteˊ presque certaine, lieˊaˋ une eˊvidence]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[probabilité presque certaine, liée à une évidence]}}}

bannière astuce

Astuce

Avec SHOULD, la possibilité/probabilité est plus forte qu’avec CAN.

WILL et WOULD

  • L’auxiliaire modal WILL sert à exprimer :
  • le futur ;

She will be on holidays next week.
[C’est une projection dans le futur.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[C’est une projection dans le futur.]}}}

  • la prédiction, la certitude quant à la probabilité que quelque chose se produise ;

Don’t worry, we won’t lose the match.
[Cela n’arrivera pas, on en est convaincu.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[Cela n’arrivera pas, on en est convaincu.]}}}

  • la volonté .

I’ll have a cup of tea with some toasts, please.
[C’est ce que je voudrais prendre.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[C’est ce que je voudrais prendre.]}}}

  • L’auxiliaire WOULD est la forme passée de WILL.
    Il sert à exprimer les mêmes choses dans un contexte passé ou au conditionnel :

She thought she would be on holidays this week.
[expression d’un futur dans un contexte passeˊ]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[expression d’un futur dans un contexte passé]}}}

If we hadn’t lost a player, we wouldn’t have lost the match.
[certitude dans un contexte qui aurait eˊteˊ diffeˊrent du reˊel]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[certitude dans un contexte qui aurait été différent du réel]}}}

He said he wouldn’t leave.
[volonteˊ dans un contexte passeˊ]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[volonté dans un contexte passé]}}}

bannière astuce

Astuce

Avec WOULD, on peut aussi exprimer l’habitude dans le passé :

Every morning, she would take her breakfast around 7 a.m. and then walk the dog for one hour.
[Ce sont des actions reˊcurrentes dans le passeˊ, qui traduisent des habitudes.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[Ce sont des actions récurrentes dans le passé, qui traduisent des habitudes.]}}}

MUST

  • L’auxiliaire modal MUST sert à exprimer :
  • l’obligation ou l’interdiction ;

You must fill in this form if you want to be on the list.
[Il faut remplir le formulaire, c’est une obligation.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[Il faut remplir le formulaire, c’est une obligation.]}}}

bannière astuce

Astuce

L’expression modale have to permet d’exprimer la même idée aux autres temps.

You had to fill in that form if you wanted to be on the list.

  • la probabilité très forte ;

He’s not saying the truth, he must know something we don’t.
[Je suis pratiquement certain qu’il sait quelque chose.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[Je suis pratiquement certain qu’il sait quelque chose.]}}}

bannière attention

Attention

Dans ce sens de la probabilité, la forme négative MUSN’T ne fonctionne pas : le contraire de MUST sera exprimé avec CAN’T :

This can’t be right.
[Je n’y crois pas, ça ne peut pas eˆtre le cas.]\footnotesize{\textcolor{#A9A9A9}{\text{[Je n’y crois pas, ça ne peut pas être le cas.]}}}