Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
De la guerre froide à de nouvelles conflictualités

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Les années 1990, entre conflits et multilatéralisme

  • Le 2 août 1990, l’Irak de Saddam Hussein envahit le Koweït pour extraire du pétrole de son sol et proclame son annexion. Immédiatement l’ONU condamne cette invasion et le Conseil de Sécurité décrète un embargo sur l’Irak et une intervention militaire. Une vaste coalition autour des États-Unis, sous mandat de l’ONU se déploie autour de l’Irak.
  • Les opérations militaires commencent en janvier 1991. Les troupes irakiennes sont rapidement vaincues. L’Irak est condamné à payer les dommages de guerre pour avoir incendié de nombreux puits de pétrole au Koweït. Son pétrole est placé sous tutelle.
  • C’est l’ère de l’hyperpuissance américaine et du nouvel ordre mondial décrété par G. Bush.
  • Mais le nombre de guerres (notamment civiles) est en progression constante dans l’ex-URSS, en Afrique et au Moyen Orient (génocide au Rwanda en 1994, guerre en Yougoslavie entre 1992 et 1995).
  • Le siège de Sarajevo est un événement symbolique : la capitale de la Bosnie, est bombardée pendant 1 365 jours par les serbes, des civils sont pris pour cibles et la ville n’est plus approvisionnée que par une aide humanitaire de l’ONU, qui n’arrive pas à faire respecter le droit international. Il faut l’intervention de l’OTAN pour libérer Sarajevo.
  • La guerre en ex-Yougoslavie a démontré que le monde de l’après-guerre froide porte de nouveaux conflits, y compris en Europe pacifiée depuis 1945. On parle du « nouveau désordre international ».

Le nouveau terrorisme

  • Les années 1990 voient les menaces terroristes islamiques se préciser (rejet de l’Occident et des États-Unis, omniprésents par la mondialisation).
  • Les attentats du 11 septembre 2001 sont d’une ampleur inégalée. Trois cibles sont visées par des avions suicides : le symbole économique (les deux tours jumelles), le symbole politique (la Maison blanche) et le symbole militaire (le Pentagone).
  • Les États-Unis font le choix d’un retour à l’unilatéralisme : George W. Bush lance la guerre en Afghanistan en 2001 pour y déloger Al Qaïda et son leader Ben Laden, principale organisation terroriste islamiste dans le monde.
  • En 2003, les États-Unis envahissent l’Irak sous de faux prétextes. Cette guerre se fait contre l’avis de l’ONU et fait naître le concept de guerre asymétrique.
  • Les États-Unis sont aussi confrontés dans ce nouveau monde à la montée en puissance des pays émergents sur le plan économique. On assiste à une mutation des équilibres mondiaux.