Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les genres romanesques

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Le roman d’analyse

  • Apparition au XVIIe siècle (La Princesse de Clèves). Ce type de récit révolutionne le genre romanesque, et survient parallèlement à la découverte de la psychologie.

Le roman par lettres

  • Grâce aux lettres des romans épistolaires, le lecteur peut être renseigné sur un même fait pas différents points de vue sans l’aide d’un narrateur tiers. Ce genre atteint son apogée au XVIIIe (le siècle des Lumières).
  • La lettre fictive permettait à cette époque de faire passer des idées de manière plus implicite et indirecte. On peut citer Les Liaisons dangereuses et les Lettres persanes.

Le roman policier

  • C’est un genre particulièrement affluent en Angleterre et aux États-Unis au XIXe siècle, et fait apparaître de célèbres personnages comme Hercule Poirot ou Sherlock Holmes.

Le roman historique

  • Dans la première partie du XIXe siècle, à l’apogée du mouvement romantique, le roman historique triomphe (Notre-Dame de Paris, La Reine Margot, Mémoires d’Hadrien).

Le roman réaliste

  • Au lendemain de la Révolution française, la société est métamorphosée et l’argent s’octroie une place grandissante dans les relations sociales.
  • Le roman dit « réaliste » veut dénoncer ces relations faussées.
  • Les grands romanciers réalistes comme Balzac ou Zola ont mis d’ailleurs en avant pour la première fois en littérature des héros issus de milieux très populaires, voire marginaux.

Le roman d’aventures

  • Il naît au Moyen Âge avec le roman de chevalerie et le roman picaresque (Jacques le fataliste).
  • Au XIXe et au XXe siècles, le roman d’aventures évolue. Le héros se lance généralement dans une quête semée d’embûches qui lui permet de se dépasser, de faire preuve de courage, d’intelligence et de force.

Le roman autobiographique

  • Ce genre se développe dans la première partie du XVIIIe siècle (Renée, Le Lys dans la vallée).