Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les stratégies argumentatives

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Argumenter, c’est exposer des idées en vue de défendre ou de s’opposer à une opinion. L’argumentation peut être directe lorsque l’auteur argumente personnellement et que son message est explicite, mais elle peut aussi être plus implicite lorsqu’elle passe par la fiction. Un auteur peut exprimer son opinion dans le cadre d’un récit fictif ou la laisser deviner au lecteur.

La manière dont on va argumenter, que l’on appelle stratégie argumentative, se détermine en fonction de l’enjeu et du thème de l’argumentation. Il s’agit de choisir entre délibérer, convaincre ou persuader pour remporter l’adhésion de son interlocuteur. Le texte argumentatif sollicite différents registres littéraires.

Délibérer

Ce mot vient du latin deliberare qui signifie « trancher, décider, réfléchir longuement ». La délibération revient à confronter plusieurs points de vue contradictoires en vue de prendre une décision.

bannière definition

Définition

Délibérer :

C’est une forme de dilemme à résoudre, qui peut être personnel ou faire débat entre plusieurs personnages. Elle joue à la fois sur la raison et sur les sentiments.

Concrètement, dans un texte argumentatif de délibération, on va être à la recherche d’indices de l’ironie, comme des antithèses, des antiphrases ou des oxymores. On pourra observer éventuellement des questions rhétoriques et une ponctuation très expressive qui mettra en valeur les interrogations et les doutes liés à ce type d’argumentation.

  • On peut utiliser en exemple un texte délibératif célèbre de la littérature : le monologue de Rodrigue dans l’acte I scène 6 du Cid de Pierre Corneille (1637).

Dans cet extrait, le personnage exprime son dilemme entre l’honneur familial et l’amour. Son père, Don Diègue, a été giflé par le père de la femme qu’il aime, Chimène. Doit-il venger son père ou s’abstenir pour l’amour de sa belle ?

[…]

Ô Dieu, l’étrange peine !

En cet affront mon père est l’offensé,

Et l’offenseur le père de Chimène !

Que je sens de rudes combats !

Contre mon propre honneur mon amour s’intéresse :

Il faut venger un père, et perdre une maîtresse ;

L’un m’anime le cœur, l’autre retient mon bras.

[…]

Des deux côtés mon mal est infini.

Ô Dieu, l’étrange peine !

Faut-il laisser un affront impuni ?

Faut-il punir le père de Chimène ?

[…]

Convaincre

bannière definition

Définition

Convaincre :

Convaincre vient de cum et vincere en latin qui signifie « vaincre avec ». Convaincre son interlocuteur, c’est effectivement le vaincre, remporter son adhésion par la raison, autrement dit par des arguments intellectuels et logiques.

Il existe plusieurs modes de raisonnement pour convaincre : le raisonnement déductif, inductif, concessif et l’argument d’autorité.

bannière definition

Définition

Raisonnement déductif :

Le raisonnement déductif consiste à partir d’une loi générale pour aboutir au cas particulier. C’est le même principe qu’une démonstration scientifique.

Un enfant qui dirait à ses parents : « tous les jeunes de mon âge ont un téléphone portable, donc je dois avoir un téléphone portable » utiliserait un argument déductif.

bannière definition

Définition

Raisonnement inductif :

Le raisonnement inductif lui, part de faits particuliers pour aboutir à une conclusion générale.

Il est possible d’illustrer ce raisonnement par l’exemple suivant : « mon chat est craintif, donc tous les chats doivent être craintifs ».

bannière definition

Définition

Raisonnement concessif :

On appelle raisonnement concessif un raisonnement dans lequel le locuteur admet un argument contraire à sa thèse tout en maintenant son point de vue initial.

Imaginons qu’un adolescent veuille faire un road trip aux États-Unis mais que ses parents le considèrent comme étant trop jeune. Il pourrait utiliser le raisonnement suivant : « Je veux aller aux États-Unis. J’admets que je ne suis peut-être pas assez mature pour voyager seul, mais si vous ne me laissez pas partir je ne pourrais jamais vous prouver le contraire. Je dois donc partir. »

bannière definition

Définition

L’argument d’autorité :

L’argument d’autorité est un mode de raisonnement rhétorique qui s’appuie par citation ou simple référence sur une personnalité connue pour renforcer son raisonnement.

Si on dit par exemple, « comme le disait Montaigne, il faut "vivre à propos"  », on utilise l’autorité littéraire d’un grand auteur pour renforcer la thèse selon laquelle il faut vivre dans le présent.

  • Dans un énoncé cherchant à convaincre, on va pouvoir observer des arguments toujours illustrés par des exemples précis, toujours hiérarchisés par ce que l’on appelle des connecteurs logiques.
bannière definition

Définition

Connecteurs logiques :

Les connecteurs logiques permettent de mettre en avant le sens du raisonnement. Ce sont des termes comme d’abord, ensuite, de plus, cependant, donc, qui établissent un rapport de cause, de conséquence, d’opposition entre les différentes idées.

  • Convaincre, c’est faire appel à la raison.

Persuader

bannière definition

Définition

Persuader :

Persuader, c’est chercher à remporter l’adhésion de son interlocuteur par le cœur. Lorsqu’on veut persuader quelqu’un de quelque chose, on va chercher à le toucher, à faire naître en cette personne des sentiments.

bannière definition

Définition

L’argument ad hominem :

Il s’agit d’une pique plutôt qu’un raisonnement, qui vise à discréditer son adversaire en jugeant non pas son discours, mais l’homme lui-même.

Le philosophe des Lumières Jean-Jacques Rousseau écrit en 1762 un traité sur l’éducation intitulé Émile ou De l’éducation. Or, il a abandonné ses enfants à leur naissance. C’est un fait que son adversaire Voltaire ne manque pas de lui faire remarquer avec virulence : « Voyez Jean-Jacques Rousseau, il traîne avec lui la belle demoiselle Levasseur, […] à laquelle il a fait trois enfants, qu’il a pourtant abandonnés pour s’attacher à l’éducation du seigneur Émile ». Il s’attaque ici non pas aux conseils éducatifs de Rousseau mais bien à l’homme et à sa morale.

  • Dans un texte qui a pour but de persuader le lecteur, l’auteur va utiliser divers procédés stylistiques, comme les questions rhétoriques, les images dans lescomparaisons ou lesmétaphores, desapostrophes et des phrases exclamatives.

On retrouve certains de ces procédés dans Le sermon sur la mort prononcé par Bossuet en 1662 devant Louis XIV :

« Ô Dieu ! encore une fois, qu’est-ce que de nous ? Si je jette la vue devant moi, quel espace infini où je ne suis pas! Si je la retourne en arrière, quelle suite effroyable où je ne suis plus ! Et que j’occupe peu de place dans cet abîme immense du temps ! »

Bossuet veut ici persuader son auditoire de l’existence d’une forme d’angoisse existentielle face à l’immensité de l’univers.

bannière à retenir

À retenir

Convaincre, persuader et délibérer sont des stratégies qui visent un effet précis chez le lecteur et utilisent des raisonnements et des procédés différents.

Les registres employés dans un texte argumentatif

Un texte argumentatif peut s’appuyer sur un ou plusieurs registres afin de remporter l’adhésion de son destinataire.

bannière definition

Définition

Registre littéraire :

Un registre littéraire est défini par l’émotion qu’un auteur a voulu produire sur son auditoire. Ces émotions peuvent être par exemple la pitié, la révolte, le rire, l’horreur et bien d’autres.

bannière definition

Définition

Registre polémique :

Polémique vient du grec polemos, qui signifie « le combat ». Dans ce registre, l’auteur ou le narrateur attaque, combat oralement un adversaire ou une idée.

Il va utiliser de nombreuses interrogations, exclamations, images fortes et interjections.

bannière definition

Définition

Registre pathétique :

Un texte pathétique cherche à susciter la pitié chez le lecteur en montrant des personnages ou des situations malheureuses.

On peut relever dans un tel texte tous les procédés du discours persuasif évoqués précédemment. Victor Hugo par exemple dans son poème « Melancholia » emploie le registre pathétique pour dénoncer le travail des enfants en 1856 :

Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit ?

Ces doux êtres pensifs que la fièvre maigrit ?

Ces filles de huit ans qu’on voit cheminer seules ?

Ils s’en vont travailler quinze heures sous des meules

[…]

Jamais on ne s’arrête et jamais on ne joue.

Aussi quelle pâleur ! la cendre est sur leur joue.

[…]

Ils semblent dire à Dieu : - Petits comme nous sommes,

Notre père, voyez ce que nous font les hommes !

Ô servitude infâme imposée à l’enfant !

bannière definition

Définition

Le registre comique :

Il est peut-être le registre le plus exploité dans le texte argumentatif, car il capte l’attention du lecteur en le divertissant, ce qui permet de mieux faire passer son message. Il peut avoir recours au simple humour, en traitant un événement grave de manière légère, mais aussi et surtout à l’ironie qui consiste à dire quelque chose en montrant bien qu’on pense l’inverse.

Voltaire est un maître en la matière et son œuvre, Candide, repose tout entièrement sur le registre ironique. Dans le chapitre trois par exemple, il dénonce la guerre et sa barbarie en utilisant de nombreuses antiphrases pour désigner les armées qui se déchirent :

« Rien n’était si beau, si leste, si brillant, si bien ordonné que les deux armées. Les trompettes, les fifres, les hautbois, les tambours, les canons, formaient une harmonie telle qu’il n’y en eut jamais en enfer. »

bannière definition

Définition

Le registre satirique :

Le registre satirique consiste à critiquer une institution, une idée ou une personne en s’en moquant. On retrouve dans un texte satirique les procédés de l’ironie et le grossissement des traits.

Conclusion :

Le texte argumentatif passe par des stratégies différentes pour être efficace : la conviction, la persuasion et la délibération. Il sollicite également des registres divers et cherche à créer plusieurs émotions chez le lecteur pour mieux remporter son adhésion. Un même texte peut invoquer différentes stratégies et registres, il n’en sera que plus efficace. Les genres de l’argumentation utilisent d’ailleurs cette diversité pour maintenir l’attention et l’intérêt de leurs lecteurs.